• la mosquée de Tulle

    La mosquée de Tulle ancienne commune de Hollande sera financée par l'argent public

    Câ €'est drôle mais le hasard fait tellement bien les choses. J'écrivais il y a de cela une petite heure sur le démantèlement de la Vierge Marie de la commune de Publier sous prétexte que cela contrevenait la loi sur la laïcité, et là j'apprends que la future mosquée de Tulle est financée par l'argent du contribuable corrézien. Pourquoi pour les uns le culte religieux est interdit et autorisé pour les autres ?

    Ainsi la future mosquée de Tulle fera 1200m2 et sera composée d'une salle de prière pour les hommes de 226 m2, une salle de prière pour les femmes de 56 m2, 4 salles de cours, une salle de conférence, un appartement pour l'imam ainsi que l'installation d'une école coranique.

    De plus un minaret sera édifié est serait d'une hauteur de 14m, le tout surplombant une colline. Pourtant la loi architecturale est très claire là aussi, un bâtiment religieux qui ne soit pas une cathédrale, doit être construire entre deux immeubles et avec le style européen. Les juifs de tout temps ont accepté ces règles, toutes les synagogues parisiennes étant construites dans ces sens, que visiblement les maghrébins ne veulent faire siennes.

    Nous avons donc d'un côté un Etat et une administration publique, avec la haine de la France et de ses 1500 ans de chrétienté, qui interdisent tout symbole catholique et subventionnent toute construction de culte maghrébin, et de l'autre une civilisation orientale déchaînée imposant sa tradition obscurantiste à la France et rejetant tout type d'assimilation à notre pays.

    Et au milieu des français, déboussolés, à qui on oblige d'abandonner tout repère qu'ils soient culturelle ou cultuelle, comme si l'histoire française depuis Clovis et sa conversion au catholicisme devait être oubliée. Mais de cela on s’en fiche, l'important est que les salafistes éclairés aient leur endroit pour préparer la guerre intérieure qu'ils nous mènent. Avec bien entendu la complicité du pouvoir.

     

     

    http://24heuresactu.com/2015/02/03/hollandie-mosquee-geante-en-construction-a-tulle/

     

    Hollandie : mosquée géante en construction à Tulle

    Rédigé par lesoufflet

    03.02.2015

    Tulle, la ville laboratoire du hollandisme est en train de faire voter un projet de construction d'une mosquée immense, complètement disproportionnée à la taille de la cité. En dehors de l'interrogation légitime des élus de l'opposition locale sur la participation des contribuables corréziens à un tel édifice, la hauteur du minaret et la taille du projet, qui ambitionne d'abriter une école coranique, illustrent l'islamisation de notre pays, dont même les terres rurales sont désormais touchées.

    Comme s'en étonnent les opposants locaux dans une brochure qu'ils ont distribuée lorsqu'ils ont réalisé que la mairie (ancien fief de Hollande tenu par Bernard Combes, son conseiller à l'Elysée) ne voulait pas aborder ce sujet et voulait faire passer cette construction dans la pénombre la plus totale, le projet est pharaonique pour une petite ville comme Tulle. Surtout si il doit être financé par les impôts locaux des Corréziens¦

    La future mosquée tulliste devrait donc faire 1200 m2 et être composée, en plus d'un appartement pour l'imam (salarié par qui ?), de salles de prières séparées pour les hommes et les femmes, mais également de 4 salles de cours qui posent la question légitime de savoir s'il y est également prévu l'installation d'une école coranique.

    Bien sûr, le minaret d'une hauteur de 13m96 installé sur cette colline surplombera la ville, comme un symbole de domination, choquant ainsi l'inconscient collectif populaire, qui n'est pas manipulé par les médias et sait encore renifler un mauvais présage'¦ D'ailleurs, cette future mosquée prévoit une possibilité d'accueil pour 500 fidèles, alors que la communauté musulmane de Tulle est composée de moins d'une centaine de musulmans pratiquants. Pourquoi alors un si grand bâtiment ? A moins qu'ils aient prévu des arrivages'¦ Histoire d'entretenir les clientèles électorales ? Ca ne serait pas surprenant venant d'un parti qui est au pouvoir grâce au vote massif des musulmans français.

     

    Dans une petite ville entourée de campagne de 12 000 habitants, au fin fond du Limousin, en Corrèze, la construction d'un minaret à l'entrée de la ville donne raison à ceux qui s'inquiètent de l'influence grandissante de l'Islam en France. Et il ne s'agit pas que d'une anecdote : l'identité nationale se construit aussi autour d'une esthétique et de la projection que l'on a du monde dans lequel on vit. En l'occurrence, la France des clochers veut encore dire beaucoup pour de nombreux Français attachés à notre paysage urbain. Il ne faut pas négliger l'impact psychologique, lié au remplacement de ces clochers, synonymes de notre civilisation occidentale, judéo-chrétienne, héritée de Rome et de la Grèce antique, par de minarets, symboles d'une autre culture, une autre civilisation, qui ont aussi leurs attraits et leurs inconvénients, mais qui ne sont pas les nôtres.

    Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront vingt millions et après-demain quarante ? Si nous faisions l'intégration, si tous les Arabes et Berbères d'Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherait-on de venir s'installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s'appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées !

    Malgré l'indépendance de l'Algérie dont parle le général de Gaulle dans cette célèbre phrase, et à cause de la lâcheté de ses successeurs, nous en sommes arrivés là. Le général pensait surtout qu'une telle situation se terminerait dans un bain de sang si elle devait avoir lieu¦ Souhaitons qu'il y ait une prise de conscience avant que l'on en arrive là.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :