• vous connaissez la dernière ?

    La confusion des genres entre vie publique et vie privée rassemble (enfin) une nation outragée qui vilipende, au passage, les manquements à la déontologie journalistique. Je n’ai jamais lu ni ne lirai jamais Closer par qui le scandale arrive et qui constitue un manquement à ma déontologie culturelle. Ce qui n’empêche guère l’information, et l’on se demande bien comment, de me parvenir en direct du caniveau.

    Je n’ai pas souvenir, certes, d’une si vertueuse levée de boucliers à l’évocation scandalisée, en son temps, des escapades (privées) sarkozyennes sur le pont d’un yacht ami et milliardaire dont le nom m’échappe. Certes, l’un s’affichait, l’autre se faufile en catimini…

    Aujourd’hui, la main sur le cœur, le féroce et élyséen « ennemi de la finance »nous vend une absence totale de faille dans le dispositif sécuritaire de ses nocturnes escapades. Mais pouvait-on totalement exclure que le « deux-roues » présidentiel ne croise malencontreusement la route d’un fêtard automobiliste ?

    Quant au numéro de grand-guignol lors de la conférence de presse autour de« la » question brûlant toutes les lèvres, et dont hérita – tel un sésame… que dis-je… une récompense – le « président de l’Association de la presse présidentielle » (?!) diantre !… « Madame Trierweiler est-elle toujours Première dame de France ? » L’univers retient son souffle.

    De source sûre, la dame trompée, première ou non, se remet du choc nerveux à l’hôpital. Et pour conclure ce vaudeville « ordinaire » (et non pas « normal »), ce complément d’information trouvé non pas dans la presse française au lendemain de la conférence de presse, mais dans le journal néerlandais De Telegraaf citant une source proche du Président, ainsi qu’un journaliste de la chaîne M6, et le Daily Mail : une certaine actrice, la quarantaine, serait enceinte de quatre mois. De quoi redonner du baume au cœur aux millions de chômeurs de ce pays…

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :