• vote historique

    03/12/2014 – 07H00 Rennes (Breizh-info.com) – Vote historique que celui du mardi 25 novembre au Palais-Bournon : les députés avaient à voter, en deuxième lecture, le projet de loi relatif à la délimitation des régions.
    C’était l’heure de vérité puisque ce texte ne connaîtra pas de modifications d’ici la promulgation par le président de la République.

    Certes la navette n’est pas achevée mais les trois prochaines étapes (commission mixte paritaire et nouvelle lecture par les deux assemblées) n’y changeront rien : le vote définitif par l’Assemblée nationale imposera cette version du projet de loi , à savoir pas de réunification et pas de possibilité pour la Loire-Atlantique de réintégrer la Bretagne. C’est clair.

    Pour l’adoption : 277; Contre : 253. Abstention : 33. Il a donc manqué vingt cinq voix pour rejeter ce texte.

    Au Palais-Bourbn, le groupe SRC (socialiste, républicain, et citoyen) compte 29 députés de Bretagne (26 socialistes et trois divers gauche) .
    23 ont voté pour l’adoption de l’ensemble du projet de loi relatif à la délimitation des régions : Patricia Adam (Brest), François André (Rennes-Nord-Ouest), Nathalie Appéré (Rennes-Nord-Est), Jean-Marc Ayrault (Nantes-St-Herblain), Marie-Odile Bouillé (Saint-Nazaire), Gwenegan Bui (Morlaix), Corinne Erhel (Lannion), Sophie Errante (Vertou), Richard Ferrand (Châteaulin), Chantal Guittet (Landerneau), Michel Lesage (St-Broeuc), Michel Ménard (Nantes-Carquefou), Hervé Pellois (Vannes), Monique Rabin (Paimboeuf), Dominique Raimbourg (Nantes-Rezé), Marcel Rogemont (Rennes-Centre-Ouest), Gwendal Rouillard (Lorient), Marie-Anne Chapdelaine (Rennes-Chantepie), Marie François Clergeau (Nantes-Centre), Yves Daniel (Châteaubriant), Viviane le Dissez (Dinan), Annick le Loch (Douarnenez), Jean-Jacques Urvoas (Quimper).

    Deux courageux ont voté contre : Jean-Luc Bleuven (Brest-Ouest), et Annie le Houérou (Guingamp).

    Et quatre se sont abstenus : Gilbert le Bris( Concarneau), Jean-Pierre le Roch (Pontivy), Jean-René Marsac (Redon) et Philippe Noguès (Hennebont).

    Les cinq Bretons du groupe UMP ont voté contre : Isabelle Le Calennec (Vitré), Marc le Fur (Loudéac), Christophe Priou (Guérande), Philippe le Ray (Auray), et Gilles Lurton (St-Malo).

    Dans le groupe UDI, Thierry Benoit a voté contre (Fougères).

    Dans le groupe écologiste, François de Rugy (Nantes – Orvault) et Paul Molac (Ploërmel) ont voté contre.

    Immense déception que le vote de Jean-Jacques Urvoas (PS) député de Quimper et président de la commission des lois. On attendait mieux de lui. Chaud partisan de la réunification, il est demeuré silencieux. On comptait en particulier sur lui pour l’assouplissement du droit d’option. Finalement, il capitule et vote un texte qu’il désapprouve totalement ;«La Loire-Atlantique redeviendra bretonne ; Si ce n’est pas demain, ça sera après-demain» écrivait-il dans son dernier ouvrage.

    Avec des députés comme lui – qui se dégonflent dans les grandes occasions – cela pourrait même être «après, après, après-demain» !

    Bernard Morvan

    Dorénavant nous avons les noms des traitres, nous saurons nous en souvenir


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :