• Tandem 2017

    <script src="http://platform.twitter.com/widgets.js" type="text/javascript"></script>

    Partager <script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>

    Le Pen et Dupont-Aignan, le tandem gagnant ?

    Le-Pen-Marine
    Le 15 novembre 2014
    Sous l’impulsion de « ses nouveaux dirigeants », le FN devient de plus en plus gaulliste.

    Jusqu’à récemment, on pouvait penser que le programme de « Debout la France » était proche de celui du Front national.

    Depuis peu, ce serait le contraire et c’est le programme du « Front national » qui se rapprocherait étrangement de celui de « Debout la République », ancien sigle du parti de M. Dupont-Aignan.

    En effet, sous l’impulsion de « ses nouveaux dirigeants », le FN devient de plus en plus gaulliste et de moins en moins islamophobe (est-ce que son sigle restera le même ?).

    Un scénario fiction pourrait cependant devenir rapidement une réalité politique !

    On peut imaginer qu’à l’horizon 2015-2016 (en prévision de l’élection présidentielle de 2017), les deux partis arrivent à se rejoindre sur un programme commun pour se donner un double avantage mais surtout une chance d’arriver au pouvoir :

    Pour M. Dupont-Aignan, l’appui d’un parti devenu majoritaire (en voix) sur le plan national, de ses structures et de sa résonance.

    Pour Marine Le Pen, la présence d’une personne très expérimentée (ancien et toujours candidat à l’élection présidentielle) qui fait défaut à son parti pour occuper le poste primordial de Premier ministre.

    S’il est difficile de trouver parmi les élites du FN un candidat au poste de Premier ministre, il paraît impossible à M. Dupont-Aignan d’espérer accéder un jour prochain au pouvoir sans l’appui d’un parti politique fort devenu désormais incontournable.

    Fi de l’UMP, du PS et des centres, n’est-ce pas la direction que le citoyen désorienté peut souhaiter ?

    En ce qui me concerne, si j’adhère totalement à ces deux programmes, si proches l’un de l’autre, je ne peux que répéter encore et encore la raison fondamentale qui me distingue d’eux, la même par ailleurs que celle qui fait débat avec Éric Zemmour dont je partage totalement les brillantes analyses.

    Il s’agit bien entendu de leurs références à de Gaulle et au gaullisme.

    J’accepte bien volontiers qu’ils lui empruntent l’image souveraine qu’il se faisait de la France, les valeurs qu’il souhaitait voir perdurer et ses réticences sur l’OTAN ainsi que les délégations de souveraineté nationale à l’Europe, mais il serait, à mon avis, absolument nécessaire qu’ils osent se prononcer sur la face cachée et inconnue de la grande majorité des Français concernant certains événements qui se sont déroulés sous son autorité et sur ses ordres.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :