• recherche jihadistes pour syrie

    APPEL AU JIHAD

    Musulmans, qu’attendez-vous pour quitter la France ? (vidéo)

    Et ce n’est pas Riposte Laïque qui le dit…
    Musulmans, l’Etat islamique vous attend, c’est votre devoir d’y aller combattre les Infidèles…

    C’est le message que laissent ces jeunes Français musulmans partis faire le djihad en Syrie et en Irak. Ils y ajoutent ce message : « Si vous ne pouvez nous rejoindre, vous pouvez y travailler en France, le pays de la mécréance. Laissez-les dans le stress, l’insécurité. Il y a des armes, il y a des voitures, écrasez-les avec. Utilisez le poison dans leur nourriture et leurs boissons. »

    Ce qui n’empêche pas la propagande actuelle, derrière Dounia Bouzar, de raconter que ce sont majoritairement des athées et des catholiques d’origine qui partent mener la Guerre Sainte, pour mieux innocenter l’islam.Mais oui, mais c'est bien sur ...

     

    Télécharger le fichier mp4

    La France, déjà sidérée par la découverte qu'un de ses ressortissants avait participé le week-end dernier à une décapitation massive de Syriens et d'un Américain, a appris mercredi qu'il y en avait un deuxième, un jeune de 22 ans converti récemment à l'islam. Dans le même temps, EI a diffusé mercredi une vidéo dans laquelle trois membres français du groupe demandent à leurs compatriotes d'attaquer la France par tous les moyens possibles, dans des termes semblables à ceux d'autres vidéos du groupe déjà rendues publiques. Ces trois hommes, se faisant appeler Abu Osama al-Faranci, Abu Maryam al-Faranci et Abu Salman al-Faranci, brûlent leur passeport devant la caméra.

    Deux jours après avoir rendu public le nom de Maxime Hauchard, premier Français identifié parmi les bourreaux, la France a indiqué que le deuxième était un jeune de 22 ans d'origine portugaise, Mickaël Dos Santos, "Abou Uthman" selon son nom de guerre. "Sa mère l'a reconnu sur la vidéo" de ces assassinats diffusée par le groupe État islamique (EI) "et elle est effondrée", a rapporté un expert français des affaires terroristes, Jean-Charles Brisard.

     

    Regard sombre et collier de barbe sur les images de l'EI, Mickaël Dos Santos présentait un profil très inquiétant en raison d'images choquantes postées sur les réseaux sociaux, selon une source proche du dossier. Sur une vidéo diffusée mi-octobre, à visage découvert, il appelait en français à s'en prendre aux civils en France en représailles aux raids de l'armée française contre l'EI en Irak. 

     

     

    51 morts français

    Mercredi, la France a annoncé de nouvelles frappes en Irak et un renforcement de son dispositif militaire, porté de 9 à 15 bombardiers - 6 Mirage déployés en Jordanie en décembre en plus des 9 aux Émirats arabes unis. Paris semble être passé récemment à une vitesse supérieure dans la coalition alliée contre l'EI, avec davantage de missions de surveillance et de raids. Cette accentuation de la présence française dans la coalition va de pair avec une prise de conscience accrue en France d'une forte implication de jeunes Français dans les rangs des djihadistes de l'EI.

    "Plus d'un millier" de Français sont concernés par le phénomène djihadiste en Syrie, a reconnu mercredi le Premier ministre socialiste Manuel Valls, alors que la chef du parti d'extrême droite Front national, Marine Le Pen, assurait qu'ils étaient plutôt 4 000. Selon une source gouvernementale, 51 Français partis faire le djihad sont morts en Syrie et en Irak.




  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :