• racisme anti-blanc

    <script src="http://platform.twitter.com/widgets.js" type="text/javascript"></script>

    Partager <script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>

    Anne-Sophie Leclère, ex-tête de liste FN aux municipales à Rethel (Ardennes), a été condamnée mardi par le tribunal de grande instance de Cayenne à neuf mois de prison ferme et 5 ans d'inéligibilité pour avoir comparé la Garde des Sceaux, Christiane Taubira, à un singe.

    Mme Leclère a ainsi écopé d'une peine de 9 mois de prison ferme, 5 ans inéligibilité, assortie d'une amende de 50.000 euros. Le TGI de Cayenne a également condamné le Front national à 30.000 euros d'amende.

    Dans un communiqué transmis à l'AFP, le FN a évoqué des "condamnations révoltantes" et fait part de son intention d'interjeter appel. "Il doit s?agir des condamnations les plus importantes prononcées depuis longtemps en matière de droit de la liberté d?expression", dénonce le FN dans son texte. Le parti qualifie le procès de "chausse trappe" au motif qu'il "n'est pas parvenu à trouver à Cayenne un avocat susceptible de le défendre " et que sa demande de récusation du président du TGI guyanais, pour appartenance au syndicat de la magistrature, n'a pas été entendue.

    Le tribunal avait été saisi d'une plainte du mouvement guyanais Walwari destinée à "dénoncer le fond idéologique d'extrême droite du parti de Marine Le Pen".

    Le TGI de Cayenne est allé au-delà des réquisitions du parquet qui avait demandé une peine de quatre mois de prison, 5 ans inéligibilité et 5.000 euros d'amende.

    Mme Leclère a ainsi écopé d'une peine de 9 mois de prison ferme, 5 ans inéligibilité, assortie d'une amende de 50.000 euros. Le TGI de Cayenne a également condamné le Front national à 30.000 euros d'amende.

    - 'Rien à voir avec du racisme' -?

    Le 17 octobre, un reportage de l'émission "Envoyé spécial" sur France 2 avait montré cette commerçante de 33 ans, encartée au FN depuis 2012, propriétaire d'un magasin d'articles de pêche à Rethel, dans les Ardennes, qui s'efforçait de monter une liste pour les élections municipales dans cette ville de quelque 7.500 habitants.

    Questionnée alors sur un photomontage qu'elle avait placé sur sa page Facebook et qui montrait d'un côté un petit singe et de l'autre la garde des Sceaux, avec les légendes "à 18 mois" et "maintenant", Mme Leclère l'avait assumé, assurant que "ça n'a rien à voir" avec du racisme.

    "Cette photo c'était de l'humour. L'image a été postée sur ma page Facebook et je l'avais supprimée quelques jours après d'ailleurs, ce n'est pas moi l'auteur", s'était-elle ensuite défendue.

    Mme Leclère avait été exclue du FN le 3 décembre par la présidente du parti, Marine Le Pen, sur proposition de la commission de discipline de la formation d'extrême droite. La justice avait également ouvert une enquête préliminaire, confiée par le parquet de Paris à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP).

    L'ancienne candidate frontiste n'avait pas été représentée par un avocat lors de l'audience du 8 juillet. Elle a la possibilité de faire appel de cette condamnation.

    Joël Pied, secrétaire régional de Walwari, a évoqué une "décision historique et salutaire". "Une institution notable de la République reconnaît que le Front National est condamnable par le droit, et qu'il s'agit d'un parti raciste. Nous espérons que cette décision va faire date", a-t-il souligné.

    Le représentant du Front national en Guyane, René Tran Van Nghia, a lui jugé cette décision "politique et ridicule".

    9 mois de prison ou la République bananière de Taubira

    La sentence est tombée l’A-justice a frappé

    Car comment qualifier autrement ce procès ?

    Neuf mois ferme de prison pour avoir comparé

    Taubira à un singe, Kafka l’aurait rêvé !

    Neuf mois pour une injure raciste supposée,

    Pour un photomontage qu’elle a juste relayé,

    Pour une caricature sans grande méchanceté,

    Dites Mâme Taubira, c’est pas exagéré

    Pour ne pas dire aberrant, disproportionné ?

    Comment se fait-ce que vos amis juges guyanais

    Ne se sont inspirés de votre volonté

    De vider les prisons, et peines aménager ?

    Serait-ce que le mouvement Walwari impliqué

    Que vous-même et votre mari avez fondé,

    Cela dit en passant, sans vous incriminer,

    Aurait besoin de, comment dire, liquidités ?

    80 000 €, ça aide à renflouer…

    Ou serait-ce par « éthique », par solidarité ?

    Sachant qu’au même syndicat, vous êtes affiliés,

    Celui du « mur des cons » où étaient affichés

    Les pères de deux jeunes filles, victimes assassinées.

    Une dernière hypothèse si vous me permettez,

    Ne serait-ce pas une basse vengeance politisée,

    Contre tout ce que cette femme ose représenter

    Et que vous exécrez et que vous haïssez

    Une Française de souche, mais vous ne l’avouerez !

    Aussi, pour mieux comprendre toute l’absurdité

    De cette sentence ubuesque, de cette iniquité

    Veuillez prendre connaissance de ces différents faits :

    Ici quatre mois ferme pour coups à policier (1)

    Là relaxés pour viol sur une handicapée (2)

    3 ans avec sursis pour avoir agressé

    Les filles de sa compagne, l’amende ? Un camouflet (3)

    8 mois ferme pour avoir « juste » cambriolé (4)

    6 mois ferme  pour avoir mortellement fauché

    Une sexagénaire. « C’est la fatalité » (5)

    Ailleurs ce sont 8 mois ferme pour des coups portés (6)

    Cerise sur le gâteau, celle du RER D

    La pousseuse curieusement Marine renommée

    4 mois ferme, du sursis et deux jambes amputées (7)

    J’arrête là, ce serait cruel de continuer.

    Quant aux caricatures qui semblent vous blesser

    Votre mémoire sélective vous fait oublier

    Qu’un certain Charb en singe vous a aussi croquée.

    charb taubira

     

    Alors Mâme Taubira, Qu’est-ce que vous en pensez

    De ce « deux poids deux mesures » ici appliqué ?

    Votre justice indépendante proclamée

    Ne vaut qu’à interdire, ne veut que museler

    Ceux qui à vos idées folles oseraient s’opposer,

    Ce genre de peine ne fait que mieux nous démontrer

    Qu’en république bananière, nous sommes entrés.

    Vous pourrez nous punir, jamais nous bâillonner.

    Oreliane

    --------------------------

    11 septembre 2013

    Christiane Taubira a tenté de faire annuler la condamnation de son fils

    Lu ici :  SALON BEIGE

    "Douze ans avant de proposer, en tant que garde des Sceaux, des peines de substitution pour les personnes condamnées à moins de cinq ans de prison, Christiane Taubira — qui vient de réaliser la pire audience de l’émission Des paroles et des actes, sur France 2, le 5 septembre —, alors députée de Guyane, avait tenté de faire annuler purement et simplement la condamnation par le tribunal de Bourges (avec dispense de peine) d’un de ses fils pour complicité de vol.

    Dans un document en date du 5 février 2001 que Valeurs actuelles a pu consulter, elle demande de faire procéder à une « annulation » (sic) de ladite condamnation. Motif : « À chaque fois qu’il subit un contrôle d’identité, la consultation du fichier provoque sa conduite au commissariat. »"

    Selon que vous serez pauvres ou riches et puissant ect.......ect




  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :