• qu'est ce que ça fout en France ça ?

    Val-d'Oise : le faux baptême cachait un séminaire islamiste radical

    Frédéric Naizot et Bénédicte Agoudetsé 

    Menad Benchellali, qui organisait cette manifestation, a été condamné pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste ».

    Menad Benchellali, qui organisait cette manifestation, a été condamné pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste ». | DR

    Surprise à la mairie de Goussainville. La MJC (maison des jeunes et de la culture) a été réservée pour un baptême, mais c’est en fait une  d’un tout autre genre qui devait s'y dérouler ce dimanche. De 10 heures à 18 heures, une centaine de personnes étaient attendues pour un séminaire organisé par un islamiste radical, avec un programme centré sur la roqya, qui consiste à se soigner sans l’aide de médecin en récitant les versets du Coran. 

    Dès samedi, la mairie de Goussainville a pris un arrêté pour annuler cette manifestation. Pour annuler la location de la salle, la municipalité val-d'oisienne s'est appuyée sur la fausse déclaration de l'organisateur qui avait loué la MJC pour un baptême

    Mais l’affichette du séminaire diffusée sur  évoque comme autres thèmes : « le monde des djinns et l’emprise du démon »; « sorcellerie : symptômes, causes et remèdes »; « soins par les produits prophétiques ». Il est aussi question de séance pratique : « comment se faire roqya soi-même ». L’entrée est fixée à 15 €.

    Menad Benchellali, qui organise ce séminaire, est loin d’être un inconnu. Ce Franco-Algérien de 40 ans, originaire de Vénissieux, près de , a été condamné à dix ans de prison pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste ». C’était, en 2006, lors du procès dit « de la filière tchétchène ».

    « Ma vie, c’est le jihad. Jamais je ne renoncerai » avait lancé ce fondamentaliste lors de l’audience. Il était soupçonné d’être l’un des chefs du réseau islamiste qui projetait, selon l’accusation, un attentat chimique en France, en 2001 et 2002. Il visait la tour Eiffel, le magasin Naf Naf, considéré comme juif, ou des commissariats de police.

    Sur son blog une « liste de personnalités juives »

    A ses côtés, dans la salle d’audience, il y avait notamment un de ses frères et un ami incarcérés trois ans à Guantánamo après avoir été envoyés par ses soins en Afghanistan. Menad Benchellali avait, lui, tenté de rejoindre la Tchétchénie. Mais à la frontière, en Géorgie, il avait été recalé dans un camp d’entraînement paramilitaire. Rentré en France, dépité, il tentait de se faire un nom dans le milieu islamiste et se lançait dans la chimie. Selon l’accusation, il s’agissait de confectionner une bombe dans l’espoir d’être enfin admis en Tchétchénie.

    Si son passé est inquiétant, son activité présente l’est tout autant. Il publie aujourd’hui sur son blog une « liste non exhaustive de personnalités juives », s’en prend aussi à la franc-maçonnerie tout en voyant, de façon assez paranoïaque, des complots partout, « des infiltrés talmudiques ». Il y a aussi une chronique consacrée à Dieudonné et à son imposture, selon lui. Il est également présent sur Facebook.

    POUR CONCLURE

     

     Regardez    vite cette vidéo avant qu'elle ne disparaisse 
    et expédiée la à tous vos contacts 
       
       
     
    http://www.youtube.com/watch_popup?v=Mda4h1YGMM0
     
       
     
    Après une introduction très courte en langue étrangère, tout le reste est dit en français. A suivre..

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :