• nous ne sommes plus en Démocratie

    De NOTRE CORRESPONDANT À GENÈVE, 

    Un titre barre la une du site de La Côte, le quotidien de la ville de Nyon : "Des maires français tentent de priver Dieudonné de scènesmais pas Nyon". Ce n'est pourtant pas l'envie qui manque à Daniel Rossellat, le syndic (maire) de cette petite ville de 20 000 âmes baignée par le lac Léman, entre Genève et Lausanne, connue pour son festival de musique, le Paléo. Seulement voilà, il ne peut pas. En 2010, le Tribunal fédéral, la plus haute instance judiciaire du pays, a désavoué Genève, qui avait refusé une salle à l'"humoriste" français décrié. 

    Dieudonné va donc donner dix représentations (dont huit sont déjà complètes) début février (les 3, 4 et 5) et début mars au théâtre de Marens, une salle qui peut accueillir un demi-millier de spectateurs. "Nous sommes tout à fait conscients des frasques de ce monsieur et nous les condamnons. Pour autant, la municipalité de Nyon ne peut empêcher Dieudonné de se produire sur scène, comme l'a démontré par le passé le Tribunal fédéral, lors de la tentative genevoise d'interdire son spectacle", déclare Olivier Mayor, responsable de la culture de la ville de Nyon, dans la presse locale. "On ne va pas le condamner à l'avance, nous sommes dans un État de droit", ajoute l'élu communal.

    Violation de la liberté d'expression 

    En décembre 2009, Patrice Mugny, élu vert en charge de la culture à Genève, avait refusé d'accorder la salle de l'Alhambra au producteur de Dieudonné, expliquant que la cité de Calvin "n'allait pas se rendre complice d'un humoriste clairement antisémite en lui louant ses installations". Dieudonné avait toutefois présenté son spectacle à Genève dans une autre salle, appartenant à une fondation. En 2010, le tribunal administratif du canton de Genève puis le Tribunal fédéral ont condamné la ville de Genève, considérant qu'elle avait violé la liberté d'expression. Et que le risque de trouble à l'ordre public n'était pas fondé. 

    Dieudonné s'était par ailleurs déjà produit l'année dernière au théâtre de Marens, sans provoquer d'incident. La municipalité de Nyon n'envisage pas de prendre des mesures particulières cette année

    Je constate que :

    La Suisse est une Démocratie

    La France est une Dictature

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :