• NON A UNE NOUVELLE MOSQUEE A ANNECY

    NON A UNE NOUVELLE MOSQUEE A ANNECY

    Nos élus Front National sont engagés fortement dans la lutte contre l’islamisation de la France. J’ai donc souhaité soutenir et diffuser l’intervention remarquable de Thomas Noël faite récemment au conseil municipal d’Annecy. N’hésitez pas à la faire suivre!

    Aymeric Chauprade

    DISCOURS SUR LA PROPOSITION N° 17 – TERRAIN DE LA MOSQUÉE – CONSEIL MUNICIPAL DU 11 MAI 2015

    MONSIEUR LE MAIRE,

    EN MARS 2004, DES INDIVIDUS DONT NOUS CONDAMNONS L’ACTE ODIEUX DÉCLENCHAIENT UN INCENDIE DANS L’ANCIENNE MOSQUÉE DES FINS. PLUTÔT QUE D’OPTER POUR UNE RESTAURATION QUI AURAIT PERMIS DE S’AFFRANCHIR DES RÈGLES D’URBANISME RÉGISSANT LES PLACES DE STATIONNEMENT POUR LES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC, LA COMMUNAUTÉ DE FIDÈLES DÉCIDA DE RASER LE BÂTIMENT ET DE SE LANCER, AVEC VOTRE SOUTIEN FÉBRILE, DANS UN PROJET PLUS AMBITIEUX, À L’ARCHITECTURE PROSÉLYTE ET NON CONFORME AUX RÈGLES DU DROIT PUBLIC. ET CE QUI DEVAIT ARRIVER ARRIVA. CE QUE TOUT LE MONDE – SAUF VOUS MONSIEUR LE MAIRE – AVAIT ANTICIPÉ SE PRODUISIT : À PLUSIEURS REPRISES, JUSQU’AU CONSEIL D’ÉTAT EN OCTOBRE 2014, LE JUGE ADMINISTRATIF A CONSTATÉ L’IRRÉGULARITÉ FLAGRANTE DE CETTE ENTREPRISE BANCALE.

    DEPUIS, LA COMMUNAUTÉ DE FIDÈLES NE CESSE DE CLAMER QU’ELLE N’A PLUS DE SALLE DE PRIÈRE. CERTES, CELLE-CI A ÉTÉ ABÎMÉE PAR DES DÉLINQUANTS, MAIS JE POSE LA QUESTION : QUI A DÉCIDÉ DE LA RASER ? SES FIDÈLES ! ET À QUI DEMANDENT-ILS DÉSORMAIS DE L’AIDE POUR EN RECONSTRUIRE UNE NOUVELLE, PLUS GRANDE, PLUS HAUTE, PLUS VISIBLE, S’INTÉGRANT MOINS QUE LA PRÉCÉDENTE À L’ARCHITECTURE DU QUARTIER DES FINS ? A LA MAIRIE D’UNE RÉPUBLIQUE LAÏQUE. A CES FIDÈLES, MONSIEUR LE MAIRE, IL VOUS FAUT RAPPELER CE PRINCIPE ÉLÉMENTAIRE DU DROIT : « NEMO AUDITUR PROPRIAM TURPITUDINEM ALLEGANS » : NUL NE PEUT SE PRÉVALOIR DE SA PROPRE TURPITUDE. CEUX QUI ONT DÉCIDÉ DE RASER LEUR LIEU DE CULTE NE PEUVENT EXIGER DES HABITANTS D’ANNECY QU’ILS AIDENT À SA RECONSTRUCTION.

    AUJOURD’HUI, POUR GARANTIR LE NOMBRE LÉGAL DE PLACES DE PARKING, L’ASSOCIATION NOUVEL AVENIR, QUI PORTE LE PROJET DE LA NOUVELLE MOSQUÉE, A BESOIN DE PLUS DE SURFACE. UNE FOIS DE PLUS MONSIEUR LE MAIRE, VOUS DÉCIDEZ DE VOLER À SON SECOURS. POUR CÉDER – SANS JEU DE MOT – DU TERRAIN SUPPLÉMENTAIRE, IL VOUS A FALLU AU PRÉALABLE LE DÉCLASSER DU DOMAINE PUBLIC. EN AGISSANT DE LA SORTE, VOUS AVEZ VIOLÉ L’ESPRIT DE LA LOI DE 1905 : VOUS AVEZ UTILISÉ UN BIEN PUBLIC – NON SANS L’AVOIR DÉNATURÉ – POUR AIDER UNE RELIGION.

    OH, JE VOUS ENTEND D’ICI OBJECTER QUE LE PRIX DE VENTE A ÉTÉ VALIDÉ PAR FRANCE DOMAINE. PERMETTEZ-MOI CEPENDANT DE VOUS FAIRE REMARQUER QUE CE PRIX SE TROUVE DANS LA FOURCHETTE BASSE DE CEUX GÉNÉRALEMENT PRATIQUÉS SUR ANNECY. A CE SUJET, QUE FEREZ VOUS SI D’AUTRES OPÉRATEURS PRIVÉS VOUS EN OFFRENT UN MONTANT SUPÉRIEUR ?

    MONSIEUR LE MAIRE, DEPUIS PLUSIEURS ANNÉES, VOUS VOUS ENTÊTEZ À UTILISER LE BIEN PUBLIC POUR FEINDRE LA GÉNÉROSITÉ. ET DEPUIS DES ANNÉES, LE PROPRIÉTAIRE DE CE BIEN – LE PUBLIC, VOUS RÉPÈTE SON REFUS DE LE VOIR SERVIR UN PROJET COMMUNAUTARISTE. QU’À CELA NE TIENNE, LORSQUE LE PEUPLE A LE TORT DE DÉFENDRE SON BIEN, ON LE LUI SOUSTRAIT !

    DEPUIS DES ANNÉES, LA JUSTICE POINTE DU DOIGT LE MAUVAIS USAGE QUI SERAIT FAIT DE CE BIEN UNE FOIS CÉDÉ. QU’À CELA NE TIENNE, LORSQUE CE BIEN PUBLIC NE SUFFIT PAS À SERVIR VOS VISÉES ÉLECTORALISTES, VOUS CONTRAIGNEZ UNE ASSOCIATION PRIVÉE – LA BOURSE DES PAUVRES ÉCOLIERS – À CÉDER SON PROPRE TERRAIN POUR QUE, UNE FOIS JOINT À CELUI DE LA MAIRIE, IL PERMETTE DE FAIRE ABOUTIR LE PROJET. CES TERRAINS, QUI ÉTAIENT UTILISÉS PAR LES ENFANTS DU QUARTIER POUR JOUER ET FAIRE DU SPORT – DU MOINS TANT QUE LA MAIRIE DAIGNAIT LES ENTRETENIR – SERVIRONT DÉSORMAIS DES INTÉRÊTS PRIVÉS, DÉCONNECTÉS DE LA VIE DES FINS. QUE JE SACHE, LES RIVERAINS NE RÉCLAMENT PAS À COR ET À CRIS UN NOUVEAU LIEU DE CULTE…

    NOUS TOUCHONS LÀ UN DES ASPECTS FONDAMENTAUX DU PROBLÈMES, MONSIEUR LE MAIRE, ET JE N’AURAI PAS L’HYPOCRISIE DE ME RÉFUGIER DERRIÈRE DES ARGUTIES JURIDIQUES POUR VOUS EXPOSER LES VRAIES RAISONS DE MA FAROUCHE OPPOSITION À CE PROJET. IL NE S’AGIT PAS D’UN PROBLÈME D’URBANISME, MAIS BIEN DE COMMUNAUTARISME ! NOUS NE PARLONS PAS TANT DE CONTRAINTES DE CONSTRUCTION QUE D’EXIGENCE D’UNITÉ DE LA NATION ! VOUS DÉTOURNEZ UN BIEN DE SON USAGE PUBLIC POUR CÉDER AUX PRESSIONS D’UNE COMMUNAUTÉ À L’INTÉRIEUR D’UNE AUTRE COMMUNAUTÉ : LES MUSULMANS D’ORIGINE MAGHRÉBINE. EN EFFET, L’ASSOCIATION « NOUVEL AVENIR » N’A JAMAIS CACHÉ SA FORTE IDENTITÉ ALGÉRIENNE. UN REPRÉSENTANT DU GOUVERNEMENT ALGÉRIEN EST MÊME VENU SOUTENIR CE PROJET, FAISANT AINSI LA PROMOTION D’UNE VÉRITABLE ENCLAVE SUR LE TERRITOIRE FRANÇAIS.

    ET CETTE ENCLAVE EST LA CONCURRENTE D’UNE AUTRE, TURQUE CELLE-LÀ, DANS LA ZI DE VOVRAY. VOUS NE POUVEZ L’IGNORER : IL Y A QUELQUES MOIS, UN REPRÉSENTANT DE LA COMMUNAUTÉ TURQUE, FIDÈLE DE CETTE MÊME MOSQUÉE, NE VOUS AVOUAIT-IL PAS, SOUS LES YEUX ÉBERLUÉS DE MA COLLÈGUE PAULINE FARGES, JE CITE : « NOUS LES TURCS NOUS NE VOULONS PAS PRIER AVEC LES MAGHRÉBINS. ET CE N’EST PAS UNE QUESTION DE PLACE ».

    DEPUIS QUAND, DANS NOTRE RÉPUBLIQUE UNE ET INDIVISIBLE, DOIT-ON DISTINGUER LES PRATIQUANTS D’UNE RELIGION EN FONCTION DE LEUR ORIGINE ? Y AURAIT-IL DES STATISTIQUES POUR CELA ? DEPUIS QUAND LA NATION DOIT-ELLE S’ADAPTER AUX DIFFÉRENTES PRATIQUES D’UNE MÊME RELIGION ?

    VOUS NE POUVEZ DONC PLUS NIER LES TENSIONS COMMUNAUTARISTES QUI HABITENT NOTRE BASSIN DE VIE. VOUS NE POUVEZ PLUS REFUSER DE REGARDER EN FACE LA JUXTAPOSITION DE PARTICULARISMES CULTURELS ET CULTUELS DONT NOTRE TERRITOIRE EST LE THÉÂTRE. MALGRÉ CELA, VOUS PERSISTEZ À AGIR EN PRÉPOSÉ LOCAL AU DÉCLIN NATIONAL.

    MONSIEUR LE MAIRE, ON COMPREND BIEN QUE LES LOIS DE LA DÉMOGRAPHIE, DONT ON CONSTATE AU FIL DES SCRUTINS L’INEXORABLE ACTION ÉROSIVE, VOUS CONTRAIGNENT À ALLER CHERCHER DES SUFFRAGES HORS DE VOTRE ÉLECTORAT TRADITIONNEL. CEPENDANT, VOUS DEVRIEZ NON SEULEMENT MINIMISER L’EFFET POSITIF DE CE GENRE DE MANŒUVRE, MAIS ÉGALEMENT EXIGER DES GARANTIES CONTRE LES RISQUES DE PROLIFÉRATION D’UN ISLAMISME RADICAL QUI GANGRÈNE UNE RELIGION DONT – EST-IL EST BESOIN DE LE RAPPELER ? – L’IMMENSE MAJORITÉ DES CROYANTS N’ASPIRENT QU’À VIVRE PAISIBLEMENT ET PACIFIQUEMENT LA PRATIQUE CULTUELLE.

    ET CES GARANTIES, NOUS, GROUPE ANNECY BLEU MARINE, NOUS LES DEMANDONS EN OSANT POSER LES QUESTIONS SUIVANTES :

    • D’OÙ VIENDRAIENT LES IMAMS QUI DESSERVIRAIENT LA MOSQUÉE SI CE PROJET ABOUTISSAIT ?
    • OÙ SERAIENT-ILS FORMÉS ?
    • DISPENSERAIENT-ILS LEURS PRÊCHES EN FRANÇAIS ?
    • L’ARCHITECTURE DU PROJET SERAIT-ELLE TOUJOURS AUSSI ARROGANTE ET PROSÉLYTE, OU, AU CONTRAIRE, LA MOSQUÉE S’INTÈGRERAIT-ELLE HARMONIEUSEMENT DANS UN QUARTIER DONT LES HABITANTS N’ONT PAS MASSIVEMENT DEMANDÉ SA CONSTRUCTION, C’EST LE MOINS QU’ON PUISSE DIRE ?
    • LE GOUVERNEMENT ALGÉRIEN, QUI SOUTIENT CE PROJET, S’ENGAGE-T-IL À FAIRE CESSER LES PERSÉCUTIONS DONT SONT VICTIMES, SUR SON PROPRE TERRITOIRE, LES MUSULMANS QUI SE CONVERTISSENT AU CHRISTIANISME ?

    MONSIEUR LE MAIRE, À L’HEURE OÙ NOTRE PAYS EST AGITÉ DE SOUBRESAUTS COMMUNAUTARISTES QUI ONT DÉJÀ FAIT DES MORTS ET MENACENT L’UNITÉ NATIONALE ET LE VIVRE ENSEMBLE, JE DOUTE QUE VOUS AYEZ L’IDÉE, ENCORE MOINS LE COURAGE, D’ENCADRER STRICTEMENT UN PROJET QUE VOUS MENEZ AVEC AUTANT D’AVEUGLEMENT. POUR TOUS LES MOTIFS QUE JE VIENS D’EXPOSER, MES COLLÈGUES ET MOI-MÊME VOTERONS CONTRE CETTE PROPOSITION N° 17.

    JE VOUS REMERCIE DE VOTRE ATTENTION.

    THOMAS NOËL, ANNECY BLEU MARINE


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :