• Michel Blanc

    Une peine à la hauteur du crime : et il faut que ce soit un pays musulman qui nous donne des leçons de morale

    Son sort a souvent été comparé à celui de Florence Cassez. Michaël Blanc, le plus ancien détenu français en Indonésie, est libérable, a déclaré une porte-parole du ministère indonésien de la Justice, Ika Yusanti, dimanche 19 janvier. Mais "la procédure de libération implique une série de tâches... qui pourraient prendre une ou deux journées", a-t-elle averti.

    Le Français, âgé de 40 ans, avait été arrêté le lendemain de Noël 1999 à l'aéroport de l'île indonésienne de Bali, avec 3,8 kilos de haschich dans deux bouteilles de plongée. Il avait affirmé qu'elles appartenaient à un ami qui les lui avait confiées pour les transporter. Il avait échappé de justesse à la peine de mort, avnt d'être condamné à la perpétuité. Sa peine avait finalement été commuée en 20 ans de réclusion en décembre 2008.

    En l'absence de convention de transfèrement entre la France et l'Indonésie, Michaël Blanc, en prison depuis plus de 14 ans, devra rester dans l'archipel musulman jusqu'à la fin de sa peine, le 21 juillet 2017. ( c'est ce que j'appelle de la clémence )


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :