• manif du 18 janvier 2015

    D’abord un immense merci et un immense bravo à tous ceux d’entre vous qui, nombreux, aviez réservé places de train, co-voiturage… pour dire « Islamistes dehors ». Le 18 janvier aurait été un grand succès si on en juge à tous les messages reçus nous annonçant votre participation.

    Ils le savaient et c’est bien pour cela qu’ils ont tout fait pour que nous ne puissions pas avoir une tribune allant à l’encontre du politiquement correct.

    Cela aurait créé le désordre dans le concert bêlant des « l’islam c’est pas ça » parce que vous auriez été véhéments et vous auriez fait une ovation à Mélanie Dimmler de Pegida, comme à tous les intervenants qui disent le vrai sur ce qui nous menace.

    Nous ne baissons pas les bras. Ils ont remporté une bataille mais pas la guerre et nous réfléchissons déjà à la suite possible…  Il y aura, forcément, une suite, des suites. Qu’ils le veuillent ou non.

    Est-ce un hasard si depuis 15 jours les taux de lecture de Riposte laïque et de Résistance républicaine explosent, et si les adhésions se font en nombre pour notre association ?

    Surtout ne lâchez rien. Surtout demeurez tels que vous êtes, gardiens de la France et de l’héritage que nous voulons transmettre à nos enfants. Merci pour tout.

    Nous avons passé l’après-midi à chercher une solution pour tenir une conférence de presse afin que nos amis étrangers, venus de loin pour s’exprimer place de la Bourse, ne l’aient pas fait en vain et afin que nous puissions également laisser une trace de l’iniquité et de l’abus de pouvoir dont nous faisons les frais, nous, la liberté d’expression, la liberté tout court et la France.

    Sans doute que certains d’entre vous, venus de province dès samedi seront encore à Paris demain, peut-être auront-ils envie de boire un coup avec les patriotes parisiens qui seront disponibles.    Nous, nous serons occupés à organiser la conférence de presse dans un endroit qui n’est pas ouvert au public, la salle étant de dimension modeste, et ne pourrons pas être avec vous. Rien n’empêche cependant les patriotes qui le souhaitent de se retrouver dans les différents cafés autour de la Bourse pour boire un coup ensemble, le Préfet ne peut pas l’interdire.

    Encore merci à tous et à demain pour quelques-uns d’entre vous.

    Christine Tasin et Pierre Cassen


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :