• liberté d'expression

    LIBERTE D'EXPRESSION

    http://youtu.be/YtW5aAHg8YA

    Marine Le Pen alerte les Français : nos libertés sont en péril ! by Olympe Pallas Marine Le Pen, Présidente du Front National, s'adresse aux Français suite à la manipulation entreprise à l'occasion de l' "affaire Dieudonné" par le pouvoir socialiste et qui remet en cause la liberté d'expression, la tradition républicaine et le droit. Mais il ne s'agit en fait que d'une énième manœuvre destinée à remettre en cause l'essentiel de ce qui reste de notre liberté de penser et de pouvoir nous exprimer sans entraves dans notre propre pays. Mes chers compatriotes, Il est des moments où l'essentiel est en jeu. Nous y sommes. Je veux parler de ce qui fonde une démocratie, de ce qui fonde notre République : la liberté d'expression et nos libertés publiques. L'affaire Dieudonné, totalement instrumentalisée par Manuel Valls pour détourner l'attention des Français des vrais problèmes, du vrai débat politique et de son lamentable bilan ministériel, n'est qu'un des nombreux symptômes d'une offensive actuellement en cours contre nos libertés publiques. Dans cette affaire d'abord, où le débat a été porté par le système politique et médiatique à un niveau d'hystérie rarement atteint, on a poussé les Français au chantage : soit vous acceptez l'interdiction a priori des spectacles, c'est à dire la censure pure et simple, soit vous êtes racistes et antisémites. Et pourtant, jusqu'ici la tradition républicaine et notre droit évitaient clairement cette alternative mensongère et idiote, en protégeant la liberté d'expression comme un droit sacré, tout en appliquant a posteriori des lois contre l'injure, la diffamation ou les appels à la haine, à la violence. Je rappelle l'article 11 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi ». Le tribunal administratif de Nantes fut la dernière cour française à le rappeler très clairement, en refusant au gouvernement le droit de censurer

    pour lire l'intégrale surligner et cliquer sur l'adresse :   

    http://www.nationspresse.info/multimedia/marine-le-pen-alerte-les-francais-nos-libertes-sont-en-peril


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :