• les traitres du PS

    Réforme territoriale. « Les socialistes ont trahi la Bretagne ». M. Le Fur

    Après un nouveau débat en commission paritaire et un nouveau passage au Sénat, le texte sera ensuite définitivement adopté avant la fin de l’année, scellant notamment le sort de la Bretagne – qui restera à 4 départements.
    « Ce soir, les socialistes bretons avaient rendez-vous avec l’histoire en permettant à la Bretagne de se réunifier. Non seulement ils ont raté ce rendez-vous mais beaucoup d’entre eux ont trahi leur parole et parfois leurs convictions pour satisfaire les exigences du Parti socialiste. Ils ont préféré leur parti à la Bretagne » a déclaré Marc Le Fur après le vote solennel de la loi sur la délimitation des régions.
    « Il a manqué une dizaine de voix pour faire échouer ce texte renégat. Le pire, c’est que les voix manquantes sont bretonnes, celles des socialistes bretons », poursuit le député des Côtes d’Armor. « Sur les 35 députés socialistes des cinq départements bretons, seuls Jean-Luc Bleunven (29) et Annie Le Houerou (22) ont sauvé l’honneur en votant contre ce texte de reniement. Il faut y associer les deux députés bretons du groupe écologiste, François de Rugy et Paul Molac. Quatre autres socialistes ont choisi de s’abstenir, Philippe Nogues et Jean-Pierre Le Roch (56), Jean-René Marsac (35) et Gilbert Le Bris (29). 29 députés socialistes bretons ont donc trahi la cause de réunification que beaucoup faisait leur, depuis des années. Parmi eux, Gweneguan Bui, suppléant de Marylise Le Branchu, Gwendal Rouillard, successeur et très proche de Jean-Yves Le Drian. Enfin, Jean-Jacques Urvoas qui a dit que ce texte était mauvais l’a paradoxalement voté. Ce soir, le Parti socialiste est le digne successeur du Parti jacobin. La deuxième gauche, celle des régions et de la décentralisation, celle qui a conquis la Bretagne, n’a plus de députés bretons», précise le vice-président de l’Assemblée nationale.
    « Tous les députés de la Droite et du Centre des cinq départements bretons ont, quant à eux, tous voté contre ce texte. Il nous reste donc maintenant à relever le défi pour que la cause de la réunification de la Bretagne, véritable projet politique au service des Bretons, survive à cette trahison et puisse enfin voir le jour. C’est notre espérance. » conclut Marc Le Fur.

    Liste des députés Bretons ayant voté CONTRE la réforme territoriale :

    Finistère : Jean-Luc Bleunven,

    Côtes d’armor : Annie Le Houérou et Marc Le Fur,

    Morbihan : Philippe Leray et Paul Molac,

    Ile-et-Vilaine :Thierry Benoit,  Isabelle Le Callennec, Gilles Lurton

    Loire-Atantique : François de Rugy, Christophe Priou

    Dans l’après-midi, des élus (une centaine) alsaciens et bretons (dont Christian Troadec) avaient manifesté devant l’Assemblée nationale pour protester contre la fusion de l’Alsace avec la Lorraine et Champagne-Ardenne

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :