• les Pétro-dollards donnent ils tous les droits ?

    <script src="http://platform.twitter.com/widgets.js" type="text/javascript"></script>

    Partager <script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>

    Au Qatar, une ministre socialiste profane Voltaire

    by Hugues Portal

    Logo Rassemblement Bleu Marine - Front National - FN - RBM 2013            Communiqué de Bertrand Dutheil de la Rochère, conseiller République et laïcité de Marine Le Pen

    En présence d’une obscure ministre déléguée aux Français de l’étranger, la France a signé aujourd’hui même une capitulation avec le Qatar. Au lycée Voltaire de Doha, la charia sera enseignée, et la mixité entre filles et garçons sera interdite.

    Quand François 1er signait une capitulation avec Soliman le Magnifique, c’était pour protéger dans l’Empire ottoman les fidèles qui partageaient la religion d’État de la France à cette époque. Quand François Hollande signe une capitulation avec l’émir du Qatar, c’est pour bafouer la laïcité et l’égalité des sexes, principes fondamentaux de la République en France aujourd’hui. Et en plus, sans la moindre honte, cet accord est placé sous l’égide du nom de Voltaire.

    Avec Marine Le Pen, le Rassemblement Bleu Marine souhaite le développement de l’enseignement français dans tous les pays du monde. Il constitue une facilité pour nos compatriotes qui travaillent à l’étranger. Il est un investissement pour l’avenir de notre commerce extérieur quand il s’adresse à des ressortissants des pays où il est implanté. Il est normal qu’y soit professée la langue de ce pays, ainsi pour l’arabe au Qatar. En revanche, il est inacceptable qu’y soient bafoués les principes républicains. Il est à craindre qu’un tel recul en présage d’autres, y compris sur le territoire national


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :