• LE PIRE EST POUR DEMAIN

    L'UMP et le PS alliés à un parti islamiste pour battre le FN à la présidentielle, de la politique-fiction ? Pas totalement, pour Marine Le Pen. Invitée de la matinale de France Info ce lundi 5 janvier, la présidente du Front national était questionnée sur le dernier roman de Michel Houellebecq, Soumission (à paraître mercredi 7 décembre), qui imaginel'arrivée à l’Élysée d'un islamiste modéré en 2022 après le second mandat de François Hollande.

    Un scénario qui n'a rien de fantaisiste, à en croire Marine Le Pen, qui compte "bien sûr" lire l'ouvrage polémique :

    Ce qui est très intéressant dans ce livre qui est un livre-fiction,mais d'une fiction qui pourrait un jour devenir réalité (...) c'est surtout la manière dont il décrit le comportement de l'UMP et du PS.

    La cheffe du FN en veut pour preuve les compromissions supposées des deux grands partis au niveau local :

    Il est quand même dans la droite ligne de ce qu'on constate dans un certain nombre de municipalités, de départements, où manifestement le fondamentalisme islamiste avance avec l'accord et même avec la complicité de l'UMP et du PS.

    À l'inverse, certains responsables politiques optent pour la prudence s'agissant de l'écrivain controversé. À l'instar de François Hollande, qui s'est livré à une critique indirecte du dernier opus de Houellebecq ce lundi 5 décembre sur France Inter :

    Moi, mon rôle c’est de dire : ne nous laissons pas emporter par ce climat, ne nous laissons pas dévorer par la peur, par l’angoisse.
    L’idée de la submersion, de l’invasion, de la soumission est une vieille idée. La France, elle a été parfois occupée, submergée, envahie, elle sait ce que c’est. Qu’est-ce qui fait qu’à un moment on a été capable de résister, de nous dépasser ? C’est ça, moi, qui m’intéresse.

    Michel Houellebecq avoue «utiliser le fait de faire peur» dans son roman Soumission, mais se défend de toute «provocation» ou «satire» dans cette politique-fiction où le chef d'un parti musulman prend le pouvoir en France: c'est une «accélération de l'Histoire», affirme-t-il dans une interview à Paris Review.

    «Je procède à une accélération de l'Histoire mais, non, je ne peux pas dire que c'est une provocation dans la mesure où je ne dis pas de choses que je pense foncièrement fausses, juste pour énerver. Je condense une évolution à mon avis vraisemblable», assure Houellebecq dans cette longue interview menée par le journaliste de France Culture Sylvain Bourmeau, parue samedi en anglais dans la revue littéraire trimestrielle américaine.

    Il s'agit du premier entretien accordé par l'auteur au sujet de Soumission, son 6e roman à paraître mercredi chez Flammarion.

    «Que peut bien faire un musulman qui veut voter?»

    A supposer que «les musulmans réussissent à s'entendre entre eux (...), cela prendrait certainement des dizaines d'années» pour qu'ils accèdent au pouvoir en France, concède l'auteur. Ayant longtemps vécu en Irlande, Houellebecq se dit frappé «des énormes changements» constatés en France et en Occident. «C'est l'une des raisons qui m'ont conduit à écrire» ce livre, explique-t-il.

    Ce livre est-il une satire? «Non. Très partiellement, c'est une satire des journalistes politiques tout au plus, un petit peu des hommes politiques aussi à vrai dire. Les personnages principaux, non.» Mais, Houellebecq reconnaît jouer sur la peur. «J'utilise le fait de faire peur. En fait, on ne sait pas bien de quoi on a peur, si c'est des identitaires ou des musulmans. Tout reste dans l'ombre.»

    «J'ai essayé de me mettre à la place d'un musulman, et je me suis rendu compte qu'ils étaient en réalité dans une situation totalement schizophrénique», poursuitHouellebecq. «Que peut bien faire un musulman qui veut voter? Il n'est pas représenté du tout. Il serait faux de dire que c'est une religion qui n'a pas de conséquences politiques (...). Donc, à mon avis un parti musulman est une idée qui s'impose», estime-t-il.

    nouveau_president.jpg



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :