• le parler vrai

    http://youtu.be/8pEDQ4hb0u0

    Amis lecteurs qui nous faites le plaisir et l’honneur de suivre le quotidien travail d’information de Riposte Laïque, vous êtes incontestablement des citoyens pour qui le mot Patrie n’est pas un vain mot.

    Issus de milieux et d’horizons très variés, au-delà de nos différents points de vue sur certains sujets, nous sommes pourtant en osmose totale sur un point crucial : l’immense danger couru par nous-mêmes et les générations futures, et la volonté de nous sortir du piège infernal dans lequel des décennies de trahisons politiques nous ont enfermés.

    Nous avons tous à des degrés divers, des inquiétudes concernant le devenir de nos enfants et petits-enfants … et nous avons vraisemblablement tous également des « connaissances » plus ou moins proches, défaitistes ou lâches, ne sachant que se lamenter que « c’est trop tard », « on n’y peut rien ! »… ou se voilant la face en pensant que l’orage finira bien par passer et qu’il est inutile de risquer quoi que ce soit (sa vie ou sa liberté ?) par des actions pouvant se retourner contre nous !

    Leur vie ? Chaque jour apporte de nouvelles preuves que n’importe lequel d’entre nous risque de croiser un jour (peut-être même demain ?)un fou d’Allah muni d’un sabre, fortement décidé à tuer les mécréants que nous sommes … et pas question d’attendre des pouvoirs publics une protection contre ceux qui seront immédiatement taxés de « déséquilibrés isolés » (sic !) ou de victimes des racistes nauséabonds que nous sommes … tout juste si nous ne sommes pas accusés de « l’avoir bien cherché » par notre comportement intolérant et replié sur nous-mêmes !

    http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/un-attentat-terroriste-dejoue-lors-du-dernier-carnaval-de-nice-7775148816

    http://www.fdesouche.com/534613-revelations-attentat-dejoue-en-ile-france

    Leur liberté ? Mais quelle liberté ? Celle de se déplacer sans peur n’importe où sur le territoire, n’importe quand, n’importe comment … sans peur ni crainte d’être assaillis, au mieux simplement d’injures, au pire de coups « à la gorge » qui, si notre ange gardien est occupé ailleurs, risquent de nous envoyer ad patres bien plus tôt que prévu ?

    voyage-en-ter

    Ou encore celle de dire ce que vous voulez, dans un journal en ligne, dans une manif, sur un tee-shirt, sur le Net et les réseaux sociaux, sur les sites patriotiques et blogs amis … sans encourir de sérieux ennuis avec la bien-pensance qui décide de qui a droit de se plaindre et qui doit la fermer … qui peut sans vergogne saccager vitrines, matériel urbain, brûler bus ou voiture de police, quand d’autres sont privés de manif au seul motif que « cela pourrait occasionner des désordres » … bien-pensance pédante et donneuse de leçons (mais le « cul » bien à l’abri dans leurs maisons bunkers) qui se précipitera via d’odieuses associations illégitimes pour nous traîner en justice au moindre propos jugé politiquement incorrect ???

    t-es-rentre-en-bus

    Faut-il qu’ils soient aveugles et bouchés à l’émeri pour ne rien voir, rien entendre, pour laisser faire sans jamais rien dire … attendant sans doute que d’autres « se mouillent » à leur place …

    Comme moi vous avez certainement ce genre de citoyens frileux dans votre entourage, et comme moi, si vous êtes parfois tentés de les laisser à leur couardise, vous ne pouvez à d’autres moments que vous sentir suffisamment concernés par leur devenir pour encore une fois tirer la sonnette d’alarme à leur intention.

    Alors le fabuleux discours du jeune et courageux Damien Rieu, lors du meeting de Génération Identitaire à Paris, me semble un précieux document qui vaut la peine de leur être transmis sans tarder.

    C’est ce que j’ai immédiatement fait lorsque j’en ai eu connaissance, en le transmettant à tous mes contacts messagerie dont je me soucie, avec le message suivant :

    « Ce message s’adresse à tous ceux qui, à quelque niveau que ce soit, me sont chers et dont le sort futur me préoccupe, et avant tout à ceux qui pensent qu’en jouant les autruches l’orage finira bien par passer … ou encore pire, se couchent dès maintenant en attendant la mort !

    Nous devons tous mourir, c’est inéluctable, alors pourquoi ne pas mourir les armes à la main et la fureur aux lèvres, pour reprendre possession de notre Nation qu’on étouffe, et demander des comptes à TOUS les responsables successifs de cette situation ?

    Personnellement il y a 4 ans que j’ai fait mon choix et que je vous invite à m’imiter, quel que soit votre force physique … n’y-a-t-il plus aucune étincelle patriotique en vous ?

    Si oui, prenez je vous prie, les 19 minutes nécessaires pour écouter ou lire le discours d’un jeune de Génération Identitaire, cible préférée du pouvoir infect bien décidé à détruire la France, et si ses accents de vérité, sincérité et honneur ne vous touchent pas, alors, oui, vous pourrez vous recoucher en attendant … confortablement dans votre lit, la venue de la grande faucheuse … à moins que votre route ne croise un jour, un égorgeur revenu du djihad ! »

    En le postant également sur Facebook, j’ai l’impression de lancer une énième bouteille à la mer, mais contrairement à mes précédentes tentatives, je crois savoir que certains de mes destinataires sont dorénavant plus « mûrs » pour entendre les arguments que Damien résume si bien, en les transmettant avec fougue, sincérité et objectivité, mais sans aucun mots grossiers ou haineux, simplement de l’honneur et dignité.

    Au moment où le seul parti auquel certains d’entre nous faisons encore confiance, ébranle nos certitudes par des proclamations pour le moins maladroites et réellement inquiétantes, le rappel à l’ordre des jeunes Identitaires, par la bouche de Damien, arrive tout à fait à point, et j’ose espérer que Marine en sera suffisamment touchée pour décider de mettre un bémol à certaines affirmations.

    Josiane Filio



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :