• le mangeur de quenelles

    Si Manuel Valls veut lutter contre toutes les paroles antisémites, on lui conseille de se pencher sur le Coran. Il se rendra compte que Dieudonné n’est qu’un pitre à côté des imams que les pouvoirs UMP et Ps ont fait entrer sur notre territoire depuis 30 ans. Certes le Coran ne contient aucune quenelle et il est assez pauvre en bonne blague. Mais en matière d’antisémitisme, il fait mieux que Dieudonné, créature, faut-il le rappeler, d’une gauche antiraciste et multiculturaliste.

    Quelques extraits du Coran et de la Sunna.

    « O croyants ! Ne prenez point pour amis les juifs et les chrétiens ; ils sont amis les uns des autres. Celui qui les prendra pour amis finira par leur ressembler, et Dieu ne sera point le guide des pervers . » (Coran 5 :56)

    « Les Juifs disent : « Uzayr est fils d Allah » et les Chrétiens disent : « Le Christ est fils d Allah ». Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécreants avant eux. » Qu’Allah les anéantisse ! (Coran 9:30)

    Livre El-Bokhari 56, Chap.94, tome 2, p. 322. « L’heure du jugement n’arrivera pas tant que vous n’aurez pas combattu les Juifs et à tel point que la pierre, derrière laquelle s’abritera un Juif, dira : Musulman ! voilà un Juif derrière moi, tue-le ! »

    Livre Bukhari LXXXII-803 : Quand Ali lapida une dame le vendredi il dit : « Je l’ai lapidée selon la tradition de l’apôtre d’Allah »

    Livre Muslim XVII-4216 : Récit de Jabir Abdulhah :  » l’apôtre d’Allah a lapidé à mort un juif et sa femme de la tribu des Banu Aslam » Dans ce cas, c’est Mahomet lui-même qui a lapidé !…

    Muslim, Livre 37, Numéro 6666 : Récit d’Abu Burda : « Aucun musulman ne mourra sans qu’Allah n’admette à sa place un juif ou un chrétien dans le feu de l’enfer. »

    Muslim, Livre 37, Numéro 6668 : Récit d’Abu Burda : « Il viendra des gens parmi les musulmans le jour de la résurrection avec des péchés aussi lourds qu’une montagne, Allah les pardonnera et il mettra à leur place les juifs et les chrétiens. »

    Jérôme Cortier

    Rarement une vitrine aura déclenché tant de réactions. Ce matin, la boutique Diesel de l'avenue de l'Opéra à Paris a été violemment ciblée après que le site Europe-Israël s'est indigné de la position bien particulière d'un des mannequins en plastique de la vitrine. Un bras tendu, l'autre replié sur l'épaule, la posture s'apparente à une "quenelle", le geste ultra-controversé instigué par Dieudonné et que beaucoup estiment être un salut nazi inversé.  Le magasin attaqué par des anti-quenelle  "En passant devant une vitrine parisienne c'est avec surprise et effroi que l'on tombe sur un mannequin faisant le signe nazi de la quenelle ! Il n'y a pas d'erreur le responsable de cette boutique Diesel a volontairement positionner son mannequin en vitrine pour faire ce signe antisémite !", pouvait-on lire lundi sur le site Europe-Israël.  Choqué qu'un geste aussi connoté ait pignon sur rue dans une grande enseigne de prêt-à-porter, le site a incité ses lecteurs à faire "savoir à la direction de Diesel ce que vous pensez de la 'quenelle' dans leur vitrine de la boutique d'Opéra" en donnant les coordonnées de la boutique. Résultat, le magasin aurait été assailli de coups de téléphone menaçants et visité par des manifestants anti-quenelle ce mardi matin, obligeant les vendeurs à fermer.    "Ça devient de la paranoïa !"  Du côté des dirigeants de la marque et sur Twitter, c'est la consternation. "Le mannequin qui a été installé dans la vitrine du magasin de l'Avenue de l'Opéra à Paris n'est en aucun cas associé à la quenelle.



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :