• Le 26 janvier: manifestation de la colère

    <script src="http://platform.twitter.com/widgets.js" type="text/javascript"></script>

    Partager <script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>

    Les patriotes se retrouveront tous dans la manifestation de colère du 26 janvier, et uniquement dans celle-ci.

    On jauge un arbre à ses fruits. La Manif Pour Tous, si joyeuse et motivante fut-elle, – et elle le fut ! – engendra de belles branches (Veilleurs, Mères Veilleuses, Printemps français), mais pas le fruit pour lequel on la choyait : le rejet du projet de loi Taubira dénaturant le mariage.

    Les accointances mortifères avec l’UMP ne font que confirmer ce que chacun ressentait depuis une certaine manif : La Manif Pour Tous, aussi belle l’aventure fut-elle, c’est aujourd’hui l’échec-en-chantant.

    Il faut donc passer à une autre type d’action(s), comme nous le confirment tous les cadres de la Police qu’il nous arrive de croiser encore aujourd’hui. Du genre mais enfin, vous êtes naifs ou quoi ? Il n’y a qu’à voir ce qu’ont obtenu les Bonnets Rouges avec quelques actions bien senties et bien placées…

    Pour mémoire et à destination des pacifistolâtres béats, ce ne sont pas des contemplatifs neuneu qui ont construit la France et ont élargi ses frontières, mais bien des soldats, des hommes qui se battaient in fine au corps à corps pour offrir « un peu plus de terre » à notre nation. Pour que nous puissions aujourd’hui appeler la France Hexagone, nos aînés sont allés au combat.

    Or, aujourd’hui, à travers les réformes « sociétales » du gouvernement (dénaturation du mariage, quick-divorce), à travers la politique fiscale soviéto-égalitaire, à travers la victimisation des criminels, c’est bien au pays que l’on touche, c’est bien la France que l’on heurte pour la détruire.

    Les patriotes se retrouveront donc tous dans la manifestation de colère du 26 janvier, et uniquement dans celle-ci. J’entends déjà les plaintes de ceux qui aimeraient bien une petite Manif Pour Tous, remix 2014, poussettes Mac Laren en tête. Oui, merci, mais non. Il est désormais question de rejeter en bloc ce gouvernement, pas de chanter « rien de rien » en arborant des ballons roses.

    Je fais miens les propos de Guillaume de Thieulloy qui invite au harcèlement multiforme :

    Il faut naturellement profiter des campagnes électorales pour dénoncer sans relâche cette politique nihiliste. Mais il faut, plus encore, harceler le gouvernement. Qu’il sache que les Français, non seulement ne lâchent rien, comme le dit très bien le slogan du grand mouvement populaire que nous avons vu avec émerveillement se lever l’année dernière, mais ne les lâcheront pas avant qu’ils ne soient partis ou qu’ils n’aient radicalement changé de politique.

    Cette stratégie de harcèlement doit nécessairement être aussi subsidiaire que possible. On n’agit pas de la même façon en milieu rural ou à Paris, selon que l’on proteste contre la spoliation fiscale ou que l’on défend le droit des enfants, ou selon que l’on manifeste à Nantes ou à Lyon.

    Rendez-vous TOUS le 26 janvier, à Paris, pour participer au Jour de Colère, pour refuser la disparition de la France.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :