• la peine de mort pour l'importation d'une Bible

    Arabie saoudite : peine de mort contre ceux qui importent la Bible ?

    Arabie saoudite : peine de mort contre ceux qui importent la Bible ?

    18/12/2014 – WASHINGTON (NOVOpress)
    « La peine de mort sera désormais appliquée à quiconque tentera d’introduire des Bibles dans le pays ». D’après l’organisation missionnaire évangélique Heart Cry, qui renvoie au site chrétien arabophone CoptsToday, il s’agit d’une déclaration officielle du gouvernement saoudien, publiée au début du mois. L’importation de « toute publication en faveur de croyances religieuses autres que l’Islam » est désormais mise sur le même plan que le trafic de drogue, avec les mêmes peines.

    Le site d’information conservateur américain WorldNetDaily a tenté en vain d’obtenir une confirmation ou un démenti officiels. Contacté à trois reprises, l’attaché de presse de l’ambassade d’Arabie saoudite à Washington n’a pas répondu. « Des sources saoudiennes à l’ONU ont aussi refusé de confirmer ou de démentir cette information ».

    WorldNetDaily rappelle que les chrétiens sont déjà soumis en Arabie saoudite à une persécution extrêmement rigoureuse. En 2012, le Grand Mufti d’Arabie saoudite, Abdul Aziz ibn Abdillah Ali ash-Shaykh, avait déclaré publiquement que « toutes les églises [chrétiennes] du Moyen Orient devaient être détruites ». Les services des douanes effectuent régulièrement des fouilles à la recherche de textes non-musulmans, en particulier la Bible, qui sont confisqués.

     

    L’introduction de la peine de mort constituerait un nouveau durcissement à l’encontre des chrétiens. Ceux qui connaissent la situation sur place considèrent en tout cas l’information comme plausible. Todd Nettleton, de l’association Voice of the Martyrs, pour l’aide aux chrétiens persécutés à travers le monde, dit avoir appris, il y a une douzaine de jours, que cette mesure était en préparation : « Nous n’avons pas pu avoir confirmation que ce projet de loi était devenu la loi du pays ».

    Pour Joel Richardson, qui a récemment effectué un long séjour au Moyen Orient pour réaliser un documentaire sur le renouveau du christianisme dans ces régions,« les chefs musulmans passent leur temps à nous donner des leçons comme quoi nous devons être plus tolérants envers l’Islam. Et ici nous sommes au cœur de l’Islam, à la Mecque et à Médine, et ils rendent illégal le simple fait d’apporter une Bible dans le pays. L’hypocrisie du monde musulman est encore une fois spectaculaire, et il faut que les gens le sachent ».

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :