• la connerie des musulmans n'a plus aucune limite

    <script src="http://platform.twitter.com/widgets.js" type="text/javascript"></script>

    Partager <script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>

    Une connerie sans limites

      Une pétition en ligne, signée par 35.000 personnes, exige le retrait de la nouvelle vidéo de la reine de la pop pour blasphème contre Allah. Katy Perry est bien connue pour faire du kitsch, mais aussi pour créer la polémique. Cette fois, la chanteuse ne se contente plus de se faire embrasser par ses consœurs à pleine bouche. La vidéo acidulée et flashy de son nouveau titre Dark Horse vient d'être dévoilée, et elle crée déjà une controverse. La reine de la pop incarne une Cléopâtre qui aime le rose, la nourriture, les diamants et les hommes. Les prétendants tentent de séduire la belle sans cœur avec des cadeaux, mais ils terminent tous de la même manière: consumé par les pouvoirs de Katy-patra. Parmi cette foule d'hommes asservis, l'un d'entre eux représenterait un blasphème. En effet, un des prétendants porte sur le torse un bijou sur lequel est écrit le nom d'Allah en langue arabe. L'homme et le bijou qu'il porte finissent (comme les autres candidats) en cendres. L'image est furtive et le bijou incriminé n'apparaît à l'écran qu'une demi-seconde avant de se consumer. Il n'empêche, c'est là que le bât blesse. Selon la religion musulmane, détruire toute représentation de Dieu, y compris son nom, est un blasphème. Quelque 35.000 personnes ont donc déjà signé une pétition en ligne demandant le retrait de la vidéo du site YouTube. Le clip, qui comptabilise déjà presque 30 millions de vues, n'est certainement pas près d'être retiré. Face aux millions de fans de Katy Perry, les 35.000 révoltés auront-ils le dernier mot? Dieu seul le sait...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :