• juste volée, pas violée ( dommage )

    Présidente du Syndicat de la Magistrature agressée : l’ingratitude des voyous !

    Il est bon que madame la présidente du syndicat de la Magistrature abandonne, de temps en temps, sa binette horticole dans son jardin » écolo » et quitte sa guérite du cinéma de son petit village du Gers…

    Les couloirs du métro parisien sont autrement révélateurs de la réalité vécue par le « bon peuple de France » qui y subit une insécurité endémique et galopante…

    Car, ce 28 janvier dernier, madame Françoise Martres ( tel est son nom) s’y est fait dérober son portefeuille, cartes bleues incluses, y compris celle de « son » « syndicat »… (1)

    Sur le coup, elle ne s’est aperçue de rien : signalons donc, à cette férue de cinéma d’art et d’essai, le film d’Emir Kusturica: « Le Temps des gitans » qui, si elle l’avait connu, lui aurait mis « la puce à l’oreille »… Puis, de retour au réel, elle s’est précipitée au commissariat le plus proche pour porter plainte et, croyez le, cela va réjouir les péquenots que nous sommes et les soulager à leur prochaine mésaventure délictueuse, une enquête a été ouverte… Non, mais…

    Rien de bien grave quand même pour cette conseillère à la cour d’appel d’Agen… surtout que le même jour, nous avons pu apprendre le « saucissonnage » agressif d’une commerçante à Saint Drézéry (34), le calvaire d’un couple de Nimois prisonnier à son domicile ou le braquage violent d’un magasin à Saint Barnabé (Marseille)… Juste trois exemples (chacun saura compléter la liste en observant la vie locale qui le concerne)  dont madame Martres n’aura pas manqué d’être informée et qui, ajoutés à sa propre mésaventure, ont pu lui permettre d’ouvrir les yeux sur le réel…

    Car cette présidente du syndicat de la Magistrature, par ailleurs bien amie de la nommée Taubira et qui s’est fait applaudir avec cette dernière aux journées d’été du Parti Socialiste, à La Rochelle, en août dernier, est non seulement l’inspiratrice des mesures laxistes prises par la ministre en matière de « protection de la délinquance » mais encore lui demande « d’aller plus loin », et l’on va voir ce que cela veut dire avec le projet que concocte la Garde des Sceaux et qui doit venir à l’Assemblée Nationale en avril prochain.

    Laxiste, compréhensive aux délinquants, méprisante pour les victimes, cette magistrate est donc à la tête d’un syndicat qui vient de perdre 7% lors d’élections professionnelles, mais qui, avec à peine une représentativité de 25%, règne sur les orientations idéologiques et judiciaires du ministère de la nommée Taubira, lui fournit des conseillers, lui souffle ses revendications de destruction de la sécurité publique.

    Nous n’oublierons pas ici de rappeler à chacun que ce syndicat (dont on nous dit qu’il est de « gauche », orientation politique qui est une aberration pour un syndicat chargé de défendre une profession, mais qui devient une monstruosité quand cette orientation politique concerne le corps de la Justice) passe une partie de son temps à prendre des orientations politiciennes gauchisantes, appelant même à des manifestations auprès des pires représentants de l’ultra gauche « fascisante » (comme le 13 juin dernier)…

    Mais rappelons surtout qu’il  est à l’origine du fameux « Mur des cons » qui a défrayé la chronique il y a peu et qui a témoigné de l’indécence et de la dangerosité de ces gens là, de leur hyperpolitisation au sein même de leur fonction de « juges », de leur mépris du Peuple de France et de ses représentants les plus humbles… sans soulever la moindre désapprobation ni sanction de la part de la ministre chargée de la Justice…Entre amis, n’est ce pas…

    Le journal d’Edouard de Rothschild, « Libération », a consacré, le 4 septembre dernier, un article à cette présidente… Le journaliste, flagorneur au delà du possible, l’avait titré : « Françoise Martres, solide comme un mur »… (2)

    Peut être suggérait-il sans le savoir d’inscrire le nom de son inspiratrice sur celui dont elle avait été à l’origine…

     Robert Albarèdes

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :