• jour de colère le 26 janvier

    Jour de Colère : indispensable d’y participer en dépit des fans de Dieudonné !

    La déferlante des intentions de participations de nombreuses associations, et de particuliers, au Jour de Colère du 26 janvier prochain, à l’appel du collectif initiateur, s’est brutalement figée il y a quelques jours, lorsque, à peine terminé le cirque médiatique appelé « affaire Dieudonné », mitonné sans aucun doute par le ministre de l’Intérieur …  un coup de théâtre du manipulateur  en personne a fait savoir qu’il viendrait (avec ses troupes n’en doutons pas) manifester sa colère envers le pouvoir qui l’a mis à l’index !

    Rien ne pouvait mieux que cela mettre la pagaille : « manifester aux côtés de Dieudonné et ses fans islamistes, impossible, sinon gare aux amalgames » !

    Car effectivement, si l’impayable Valls (que nous payons pourtant cher)glapit « à l’amalgame », par exemple, dès qu’un honnête citoyen ose manifester des velléités de reproches envers le comportement de la communauté islamiste  en général, il est aussi sûr que 2 et 2 font 4, que ses services (médias compris), dûment motivés en ce sens, ne manqueront pas de nous étiqueter « proches » voire « complices » du trublion … nous désignant ainsi comme cibles nauséabondes à abattre sans tarder… son véritable objectif final.

    - Premier objectif : jeter le trouble dans les esprits de ceux qui souhaitent participer, dresser les citoyens les uns contre les autres, en des polémiques sans fin, mais de plus en plus virulentes ; belle  réussite, le pouvoir est très fort à ce petit jeu  !

    - Second objectif : pour ceux (les groupes) qui maintiendraient officiellement leur participation, identités dûment affichées sur leurs banderoles…  grande facilité de repérage, suivie d’arrestations immédiates, bien ciblées … pendant que les  vraies racailles présentes pourront casser, agresser, menacer … sans peur de représailles (Taubira veille) puisque les conséquences seront portées au crédit  des associations et autres particuliers enragés… « heureusement » bien vite circonscrits avec célérité grâce à la compétence et la belle orchestration de celui qu’on tente de nous vendre comme « le ministre préféré des Français » !

    Alors bien sûr, il est important de ne pas tomber dans ce grossier piège, à l’image de ses initiateurs … et pour cela la meilleure réponse est, semble-t-il : ne plus se recommander de tel ou tel collectif, groupement, association … de manière officielle, et plutôt  venir en masse,  mais à titre individuel, manifester enfin cette colère qui enfle et gronde en nous depuis longtemps, brutalement démultipliée depuis un certain 6 mai 2012 et l’élection in extrémis du plus dangereux président de la République !

    Personnellement mon choix est fait : malgré les risques de troubles, les dangers de confrontation avec les protégés du pouvoir, violents et déterminés, les conséquences de tous ordres qui pourraient en découler … je viendrai  à Paris le 26 janvier prochain, marcher avec les citoyens légitimement en colère ! Mes raisons sont trop nombreuses pour que j’y demeure sourde, en dépit des circonstances inquiétantes.

    Pour moi c’est une évidence, parce que comme des millions de Français patriotes, je suis dans une colère noire vis à vis de l’immense majorité de la gente politique, étiquetée gauche comme  droite, dont les chefaillons aussi minables que vaniteux,  souhaiteraient bien continuer « Ad vitam  aeternam » de prendre  leurs électeurs pour des abrutis, comme ces dernières décennies !

    - Parce que cette engeance n’a qu’un seul but, qu’une seule idée : se goinfrer au maximum du gâteau et ce, le plus longtemps possible. Pour cela une seule méthode : on s’arrange entre « ennemis » officiels pour ne partager celui-ci en deux seulement : moitié pour toi, moitié pour moi … et gare à celui (ou celle) qui voudrait venir troubler le jeu,surtout si c’est pour les démasquer !

    - Parce que trop de citoyens sont responsables, du moins  ceux qui votent, d’avoir porté des œillères trop longtemps … ou d’avoir entretenu une lâcheté confortable.

    - Parce que le triste et ridicule sire qui siège à l’Elysée, n’est finalement pas aussi stupide qu’on le croirait, puisque contre vents et marées il avance et met irrémédiablement en place la politique de destruction de l’Etat Français … comme on le lui a recommandé ; marionnette certes, mais marionnette consciente et consentante ! Ce type est bien plus dangereux que tous ses prédécesseurs puisque, cela a été écrit  : il est sans affect et sans honte donc rien ne le stoppera, d’où la nécessité absolue des citoyens-patriotes de s’unir pour le combattre opiniâtrement !

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :