• jean Roucas, guy Bedos, antoine Decaunes

    Depuis son envie de s’engager avec le Front National,  fait beau­coup parler de lui. Certaines cé­lé­bri­tés du monde au­dio­vi­suel n’ont pas hésité à cri­ti­quer vi­ve­ment les mo­ti­va­tions de l’ancien ani­ma­teur télé. Des propos qu’il n’a pas vrai­ment ap­pré­ciés…

    Si j’ai envie d’aller à d’autres mee­tings , j’irai, et sans honte. De quoi devrait-on rougir ? Les vrais cen­seurs, ils ne sont pas au . Je suis confronté à eux. Quand on est artiste on est obligé d’être de gauche. Il y a des ar­tistes qui fré­quentent la fête de l’Huma depuis 30 ans, on ne leur fait pas de procès. Je suis une victime. Ce n’est pas le délit de sale gueule, mais de sale pensée. Je suis victime de dis­cri­mi­na­tion pro­fes­sion­nelle. Si je ne réagis pas, il y aura peut-être d’autres spec­tacles annulés. Je conti­nue mon as­si­gna­tion en justice contre mes co­mé­diens et la mu­ni­ci­pa­lité de Gardanne.

    Il y a quelques jours, Guy Bedos, dans une lettre ouverte, n’avait pas été tendre avec Jean Roucas, en dé­cla­rant no­tam­ment qu’il était has been, et qu’il le pensait mort. Ce dernier, n’a pas tardé à ré­pondre.

    Qui me traite de has been ? Guy Bedos ! Il croyait que j’étais mort, moi je croyais qu’il était muet, car on ne l’entend plus depuis l’élection de François Hollande.

    A t-il déclaré, avant de cri­ti­quer éga­le­ment Antoine de Caunes, actuel pré­sen­ta­teur du « Grand Journal » sur Canal +.

    Quant à Antoine de Caunes, il faisait un million de té­lé­spec­ta­teurs, j’en faisais 11 mil­lions. En 2 minutes de Front na­tio­nal, j’ai fais plus de presse que lui en 20 ans de cinéma »


    Read more at http://www.potins.net/celebrites/jean-roucas-repond-violemment-guy-bedos-antoine-caunes-45802.html#WhPohw3KSL6flsKM.99

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :