• Il est grand temps de réagir

    http://youtu.be/KavvCzX2UKs

    Vive la crise ? Des immigrés algériens font leur voyage retour

    Si la rumeur veut que l’immigration soit une chance pour la France, la France elle, n’en est plus une pour ces immigrés qui choisissent de rentrer au « bled ».

    Par envie de développer leur pays d’origine, par amour pour ce même pays, comme solution anti-crise, de nombreux émigrés algériens ont choisi derentrer chez eux. Ce phénomène, déjà répandu chez les retraités, s’est étendu ces dernières années aux plus jeunes. Apparemment, aucun regretchez ces personnes d’avoir quitté la France où sévit, selon eux, le racisme, la discrimination et les dédales bureaucratiques pour qui veut obtenir la nationalité française. A cela s’ajoute, dans cette France décidément bien affreuse, le chômage, la crise, l’augmentation du coût de la vie : Ah! la Gueuse!

    Le monde occidental en crise, cette vache à lait désormais bien asséchée, n’est plus l’eldorado rêvé. Retour au pays, donc, puisque là-bas, le potentiel de développement est énorme. D’un côté le gel des embauches, de l’autre la création d’entreprises, des salaires motivants. Miriem témoigne : « J’ai pu m’épanouir professionnellement, ce que je n’aurais sûrement pas pu faire en France, et développer une marque sur le marché algérien. Aucun regret d’avoir quitté la France« .

    Cela dit, même si l’argent paraît être la principale motivation chez ces jeunes et moins jeunes Algériens, une dénommée Kahina, retournée « au bled » auprès de sa famille, remarque avec une très grande lucidité quelque chose qui « semble bête » : « ailleurs ce n’est pas chez soi, et chez soi [...] ça reste chez soi » .

    L’essentiel est dit, espérons que cette prophétesse sera entendue par ses concitoyens



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :