• Diffuser autour de vous

    DIFFUSER LARGEMENT MERCI ! CECI EST TRÈS IMPORTANT ET SÉRIEUX !


     

    Ci-dessous le texte du lien: (en cas de difficultés pour l'ouvrir): 

    "Des semaines et des mois d’incivilités comme il sied de dire aujourd'hui. Des semaines et des mois de jets de pierre et de pétards dans les jambes de ceux qui se rendent à la Messe ou qui viennent entretenir notre église.
    Des tags et autres graffitis dessinés à la peinture rouge sur toute une façade. Des inscriptions vantant les mérites de telle ou telle communauté. Des jets de bouteille d’alcool divers contre les murs et, après chaque week end, le ramassage des débris en espérant que personne ne sera tombé et blessé sur un tesson.
    Une entrée d’église prise pour un urinoir et qu’il faut nettoyer chaque matin. Des jets d’excréments contre les murs de l’église et ce régulièrement, une fois par semaine environ, avec ce que cela représente en tant que symbole, mais aussi en tant que difficulté pour faire disparaître une telle souillure.
    Un porche d’église maculé de tout ce qui peut se manger, emballages de nourriture de Fast Food ou biscuits apéritifs, paquets de cigarettes vides etc. Des jets de pierre dans les vitres sans doute avec l’espoir de finir par arriver à en achever une.
    Des tirs de ballon au moment de l’office mais aussi des jets de bâton, sans s’inquiéter du fait que cela puisse blesser physiquement quelqu’un.
    Des rodéos avec des voitures volées sur le parking, au début uniquement la nuit mais maintenant aussi en plein jour. D’ailleurs, un petit bébé a failli être blessé avec sa nounou il y a quelques jours, frôlé par une voiture conduite par deux personnes manifestement pas en âge d’avoir le permis. C’est un miracle qu’il n’y ait pas eu de victimes.
    Des barreaux aux fenêtres tordus, un robinet d’arrosage volé, des bloque-portes disparus, des boites aux lettres forcées dernièrement. Deux voitures flambées tout contre l’église depuis le début de l’année, une première tentative d’incendie volontaire en s’en prenant au tableau d’affichage extérieur, et cette nuit une deuxième tentative en incendiant un cyprès de 10 mètres situé tout près de la porte du presbytère.
    Voilà en quelques lignes le quotidien de notre paroisse St Jean Baptiste à Avignon.
    Incivilités ? Non . Profanation ! Il faut appeler un chat un chat.
    Ils ne savent pas ce qu’ils font ? Mais bien sûr, ils le savent. Et ils le font en riant parce que personne ne dit rien, le silence est de mise de la part des autorités et de la presse.
    Nous vivons dans un pays qui respecte la liberté de culte et il est de notre droit de pouvoir pratiquer notre religion dans le lieu de notre choix sans avoir à craindre de prendre un jet de pierre quand nous nous y rendons. On ne doit pas craindre de prendre un mauvais coup quand on va prier.
    Nous avons le droit de nous réunir pour prier sans avoir à craindre que notre foi ne soit la source de conflits insupportables ni l’objet de provocations injustifiées.
     Notre Seigneur a déjà été crucifié une fois dans l’indifférence de ses contemporains, ne le laissons pas subir à nouveau des outrages inqualifiables en nous disant que ce n’est pas si grave. Si, c’est grave de s’en prendre à une église.
     C’est inadmissible de rester silencieux. C’est à nous de dire stop. Il faut arrêter cela.
    Cette église à St Jean accueille tout le monde. C’est un lieu de prière mais c’est aussi un lieu où les plus pauvres d’entre nous reçoivent écoute et aide à travers le Secours Catholique. Nous ne demandons à personne son origine ni sa foi. Cela doit rester un lieu ouvert à tous , c’est important. Les enfants jouent sur le terrain de l’église et cela doit continuer. C’est un lieu où doivent se rencontrer l’amour de son prochain, la solidarité, l’entraide. La peur ne doit pas devenir notre quotidien. Et avec elle, son corollaire : la colère.
    Nous demandons à ce que soit respecté notre lieu de prière et notre foi. Nous demandons à ce qu’on ne ferme pas systématiquement les yeux sur des actes de profanation qui ne sont pas anodins, loin de là. Nous demandons à ce que le silence coupable qui entoure ces actes soit rompu
    .
    Nous demandons à pouvoir continuer notre bénévolat dans des conditions normales de fonctionnement.
    Nous demandons tout simplement à ce que soit juste respecté notre droit de prier en paix. Est-ce trop demander de nos jours ?"
    Je vous invite à montrer votre soutien au Père Gabriel et aux victimes de sa paroisse :
     par courriel : peregabriel@aliceadsl.fr
     par téléphone : 04 90 87 55 4106 25 90 10 35
     par fax : 04 90 89 87 34
     par courrier : Père Gabriel Picard d'Estelan, Paroisse Saint-Jean, 15 rue Guillaume de Machault, 84000 AVIGNON 
     COMMENCONS UNE REVOLTE MEDIATIQUE EN DIFFUSANT LARGEMENT CET E- 
     MAIL

    C'est bizarre, les médias ne sont pas au courant visiblement 
     ... Rien vu ni entendu!!!!

     Dans la nuit du dimanche 26 au lundi 27 décembre, la crèche au 
     Gond (sud-ouest) a été vandalisée.
     1er Janvier 2011, l’église chrétienne évangélique de 
     Montfermeil a été vandalisée et en partie incendiée.

     Avignon : La paroisse Saint-Jean à Avignon est le théâtre 
     depuis plusieurs semaines de menaces « inter-communautaires ».
     Le père Gabriel a brisé le silence après qu’un cyprès jouxtant 
     l’église ait été incendié.
     Tags insultants, jets d’excréments sur les murs de l’église,&hellip 
     et la semaine dernière, un «jeune» qui entre dans l’église en 
     pleine messe, urine sur le parvis, et hurle aux paroissiens : 
     « on va tous vous griller, vous et votre église ».

     Carcassonne : des Catholiques caillassés en pleine messe. 
     L'église est ensuite taguée :



     STRASBOURG : Une église catholique de Strasbourg a été profanée 
     mardi par des islamistes qui ont tagué sur la porte un appel à 
     la « croisade » pour l’Islam&hellip Les médias et la classe 
     politique ne semblent pas s’en émouvoir. Cette profanation 
     intervient dans un contexte tendu à Strasbourg où le maire de 
     la ville avait lancé un appel contre le racisme et l’antisémitisme&hellip 
     il aurait sans doute du préciser que le racisme peut également 
     prendre pour cible les catholiques.

     Gironde : l’église Saint-Jean-Baptiste de Bazas profanée

     ECHILLAIS en Charente Maritime : Une église profanée. Des 
     indices laissent penser que les vandales sont entrés à 
     motocross dans ce chef d’&oeliguvre de l’art roman. etc etc !

     Même l’archevêque de Bruxelles a été entarté en pleine messe 
     par un musulman !
    Et ces scènes se répètent partout en Europe !!!!
     Selon le Figaro du 22 septembre dernier, il y a eu l’année 
     dernière en France 226 profanations :
     six antimusulmanes,
     quatre antisémites et&hellip
     216 antichrétiennes.
     Et pendant ce temps, on autorise des campagnes publicitaires 
     comme celle-ci qui a au moins le mérite d’énoncer clairement 
     les choses quant aux possibilités d’intégration des musulmans :
     Inchallah.com : 450 panneaux publicitaires 4 m × 3 m affichant 
     clairement un positionnement de marketing « affinitaire »

     Les politiques et les associations font mine de ne rien voir, 
     hormis le Front National et un député de l’UMP qui dit ceci : 
     UMP de Puteaux Gérard Brazon :
     « Ce site fait de la ségrégation en encourageant les rencontres 
     entre personnes de même religion et uniquement de même 
     religion. (&hellip) La différence fondamentale est qu'aucun 
     non-musulman ne pourra s'inscrire sur ce site sans se convertir 
     de facto ! Car il ne faut pas oublier que si un musulman peut 
     se marier avec une non-musulmane, l'inverse est interdit par 
     l'islam, dont on connait l'extrême tolérance ».
     M. Brazon qualifie le site de rencontres comme un suppôt du « 
     communautarisme » et du mariage « entre soi ».
     Le sacrilège ne pose aucun problème quand il s’agit de s’en 
     prendre aux Chrétiens. Au risque de me répéter, ce genre de 
     faits divers aurait fait les gros titres des médias s’ils 
     avaient été commis dans une mosquée ou une synagogue.
     Les Chrétiens en revanche, première cible des actes de 
     profanation, n’ont droit à aucun égard lorsqu’ils sont victimes 
     d’agressions.
     Il est temps de nous révolter ! COMMENT FAIRE ?

     Devant le silence des médias
     DIFFUSEZ SI VOUS VOULEZ DÉFENDRE VOS VALEURS ET VOTRE CULTURE 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :