• c'est ça le socialisme

       LE SOCIALISME C’EST QUOI ?
     
     La chute est bonne......
      
     Fernand et Louis sont tous deux agriculteurs.
     Tout le village sait que Louis est socialiste.

     Un jour, ils se croisent dans les champs et engagent ensemble
     une petite conversation sur la météo, les cultures et les bêtes….

    Tout à coup, Fernand dit à Louis : ‘J’peux t’poser une question ?
     T’es socialiste, mais qu’est- ça peut ben vouloir dire ‘être socialiste’ ?’
     ‘Je vais t’expliquer ça en vitesse’ répond Louis.
      
     ‘Les socialistes sont pour une redistribution équitable’.
     ‘Redistribution équitable , qu’est-ce que tu me racontes là ? demande alors Fernand.

    ‘Et bien, je vais te donner un exemple’, répond Louis.
     ‘Tu possèdes deux ânes. Je n’en ai pas.
     Le socialisme sous-entend que tu me donnes un de tes deux ânes.
     Ainsi, nous en aurons chacun un.
     Cà c’est de la redistribution et ce serait donc mieux pour tout le monde’.


      
     ‘Eh bien, en voilà une théorie’, dit Fernand. Il faut que j'y réfléchisse.

     Il retourne à la maison pour prendre son repas de midi.
     A table, il dit alors à sa femme : ’Germaine, j’ai parlé ce matin avec Louis.
     J’pense que j’vais aussi devenir socialiste’.

    ‘Socialiste ?’ demande Germaine. ‘qu'est ce que c'est?
     ‘Ben, c’est quand on a deux ânes et que Louis n’en a point.
     Si j'en donne un à lui, eh bin, on en a un chacun.
     C’est ça la "redistribution équitable'’ qui est bon pour tout le monde’ répond Fernand.

     ‘Bouh, c’est bin compliqué tout çâ  lui répond Germaine. ‘Je dois y réfléchir’.
     Après quelques minutes, Germaine reprend :
     ‘Dis, Fernand, notre Louis….il a ben 2 vaches. Et nous, on n’en a point.
     Si on lui donne un âne, y peut bin nous donner une vache.
     Qu’est ce t’en pense… ?’

     ‘Nom de Dieu, c’est bin vrai ça..’ lui répond Fernand et s’en retourne voir Louis.
     ‘Dis Louis, j’ai discuté avec Germaine’. ‘On veut bin devenir socialiste,
     mais elle dit qu’t’as deux vaches. Si on t’donne un des nos ânes, tu nous donnerais bin une de tes vaches’

     Louis le regarde quelque peu surpris et lui répond :
     Fernand , ou bien je n’ai pas bin expliqué, ou bin tu ne m’as pas bien compris,
     mais le socialisme ça ne marche qu’avec les ânes


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :