• A QUOI ON JOUE ?

    Collard déplore «l'ostracisation» du Rassemblement bleu marine au FN

    • Gilbert Collard, député RBM du Gard

     

    LE SCAN - Le député dénonce les méthodes de «certains membres du Front national» qui bloquent le développement du Rassemblement bleu marine dont il est le secrétaire général

    Élu député du Gard en 2012 avec le soutien du Front national,Gilbert Collard a toujours refusé de prendre sa carte au parti de Marine Le Pen. L'avocat a préféré développer leRassemblement bleu marine (RBM), un mouvement dont il est le secrétaire général et qui regroupe les soutiens de la présidente du FN et certains candidats qui ne veulent pas s'encarter.

    Aujourd'hui, Gilbert Collard pousse un coup de gueule contre «ceux qui, au FN, n'aiment pas le RBM». «On est complètement coupé du Front national», regrette le député, interrogé par Le Scan. «Je déplore que nous n'ayons pas la place que nous méritons», lance le parlementaire.

    «Ça commence à bien faire»

    «Je suis le secrétaire général du RBM, et bien je m'en rends de moins en moins compte», affirme-t-il. Et d'asséner: «Quand Marine Le Pen va à l'Élysée, c'est avec Florian Philippot», qui n'a qu'un mandat de conseiller municipal depuis mars. Car c'est bien contre «la jeune garde» que l'élu de Saint-Gilles concentre ses reproches. Florian Philippot ou Nicolas Bay, «tous ces mecs avec qui je n'ai pas de contact», s'inquièteraient de la place que le Rassemblement bleu marine peut prendre au sein de l'entourage de Marine Le Pen. «Il n'y a pas de communication, ça commence à bien faire. Le RBM n'est pas dans l'organigramme», s'agace Gilbert Collard.

    Ce n'est pas la première fois qu'un membre du Rassemblement bleu marine s'agace de la sorte. Le premier a le faire a été Paul-Marie Coûteaux, fondateur du parti souverainiste SIEL. Celui dont les relations avec Marine Le Pen se sont distendues parle du RBM comme d'une «coquille vide» qui serait dans le viseur de «la vieille garde» du FN. Jean-Marie Le Pen, qui a pourtant estimé que le RBM est à destination des «tièdes», n'est pas critiqué par Gilbert Collard. «Il joue le jeu, il est correct», dit-il.

    «Je pense que Robert Ménard est emmerdé»

    Plus récemment, Robert Ménard, le nouveau maire de Béziers dans l'Hérault a lui aussi pris ses distances. «Je pense que Robert Ménard est emmerdé. Il s'est approché du RBM et puis il n'a plus eu de nouvelles», tente d'expliquer Gilbert Collard.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :