• 53 mosquées en Bretagne

    Islamisme : 53 mosquées dans toute la Bretagne historique !

    1818471-640x480

    BREIZATAO – NEVEZINTIOU (29/10/2014) Combien y’a t-il de mosquées sur tout le territoire breton, de Brest à Nantes en passant par Rennes ? C’est la question que nous nous sommes posée alors que l’affrontement s’est durci ces dernières semaines autour d’un projet de mosquée islamiste à Quimper avec minaret de 12 mètres.

    Record honteux : 53 mosquées en terre bretonne et catholique

    Le site “trouvetamosquee.fr” permet de rechercher, par département et avec carte à l’appui, les mosquées et salles de prière – euphémisme pour désigner des mosquées de fait – en France. La Bretagne historique compte, en 2014, 53 mosquées.

    Le Finistère par exemple en compte 7. Ainsi Brest aligne 4 lieux où se rassemblement les mahométans tandis qu’on en dénombre 3 à Quimper. La mosquée “Sunna” sur la route de Gouesnou, animée par un mahométan salafiste notoire, peut accueillir 100 mécréants. Détail truculent, celle-ci, comme la plupart, n’offre pas de salle de prière pour les femmes.

    Le Morbihan de son côté en compte 12. A Vannes, capitale du très catholique Pays Vannetais, on en compte pas moins de 8 ! La mosquée située rue Colbert peut par exemple accueillir 150 infidèles.

    De son côté le département des Côtes d’Armor accueille 4 mosquées, 2 à Guingamp, 1 à Lannion et une autre à Saint Brieuc. Celle de Saint-Brieuc, située rue de Gernugan, peut recevoir pas moins de 400 mahométans à elle seule. Elle non plus n’accueille pas les femmes.

    l’Ile-et-Vilaine accueille moins de mosquées que le Morbihan, malgré l’aire urbaine rennaise, première ville de la région administrative. La mosquée “Ibnou Sina – Avicenne” peut accueillir 400 individus.

    Record dans le Pays Nantais et projets en cours

    La région nantaise bat tous les records avec 19 mosquées sur le département de Loire-Atlantique. On en compte 14 dans la capitale ducale, 2 à Saint-Nazaire, 2 à Chateaubriant et 1 à Ancenis.

    La conquête islamique se traduit également par divers projets en cours, comme celui de la construction d’une mosquée à Locminé, dans le Morbihan. Une neuvième mosquée est à l’étude à Vannes.

    Le Parti Socialiste est aussi soucieux d’acheter le vote islamiste en subventionnant grassement les “associations culturelles”, faux-nez de l’islamisation des villes bretonnes. Ainsi, en 2013, la ville de Brest sous la houlette de François Cuillandre a généreusement alloué 160 000 euros à une association islamiste.

    Dans les environs de Morlaix, un autre projet de mosquée islamiste est en cours de montage. Un projet qui suscite régulièrement des actes d’opposition de la part de la population bretonne. Quand cette opposition populaire se manifeste, les autorités françaises appuient systématiquement l’avancée du fanatisme islamique, généralement par la voix préfectorale.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :